Voir les articles dans "Vente, auction"
21 Mar 2021
Jean-Luc Deuffic

Le « livre de raison » des Bivelat (1574)

Présenté récemment pour une vente publique (31 mars 2021), un exemplaire défectueux du très rare Thresor de devotion contenant plusieurs oraisons devotes & exercices spirituelles: pour dire en l’Eglise pendant l’office divin (Douai: Jean Bogard, 1574), une impression gothique en rouge et noir décorée de 30 vignettes gravées sur bois représentant des scènes de la Passion, dont 9 avec le monogramme CI ou IC (Jean Croissant, xylographe français ?), porte dans quelques marges les naissances de plusieurs enfants d’une famille Bivelat, protestante, dont la patronyme semble éteint aujourd‘hui. Hélas, les prénoms et noms des parents ne sont pas connus et figuraient peut-être sur des feuillets manquants de l’ouvrage  :

Par la grace de Dieu Nicole Bivelat fut née le vendredy vingt septiesme jour de juin environ cinq heures du soir l’an 1615

Par la grace de Dieu Barbe Bivelat fut née le sabmedy seiziesme jour se septembre 1617 et ce envyron les huict heures et demy du soir

Nicolas Bivelat fut né par la grace de Dieu le jour de la st Nicolas l’an 1613

Jean Bivelat deuzieme du nom fut né par la grace de Dieu le jour de la st Lucian le 27e de may la veille de l’Assention 1620 (cette fête de saint Lucien semble inconnue pour ce jour)

Barbe Bivelat 2e du nom fut née le jour de la st Crespin vingt cinquiesme d’octobre 1622 environ sur ledix et onze heures

Claude Bivelat fut né 9 juin 1628 environ dix heures et demy du soir parain Anthoine …. Et Barbe ….

Francois Bivelat par la grace de Dieu fut né jour de dimanche 9e jour de juin 1630 parain Francois Br… et la maraine dame Jeannon ….

Jean Bivelat semble avoir été le plus connu des membres de cette famille au XVIIe siècle. Il est probablement à identifier avec le Jean Bivelat, maître sculpteur et menuisier parisien, demeurant Vallée de Misère, à l’Image Notre-Dame de Boulogne, et qui, le 27 novembre 1650, passa marché avec Caprais Gourdan, maître peintre et sculpteur, demeurant sur le pont Notre-Dame, pour faire un tabernacle d’ébène de deux pieds et demi de haut, suivant le dessin qui lui avait été remis et moyennant la somme de 100 livres dont 32 livres payées d’avance (Paris, AN, MC/ET/IV/106). Cette demeure, à l’Image Notre-Dame de Boulogne, est connue pour avoir été occupée vers 1571/1572 par Pierre-Antoine Carneschi, un marchand florentin.

Jean Bivelat épousa Nicole Bonichon, et eut plusieurs enfants. Le dimanche 13 décembre 1648 fut baptisée Barbe, dont le parrain se trouve être justement ce Caprais Gourdan[1], maître peintre à Paris, cité plus haut ; la marraine fut Barbe Bivelat, femme de Jean Arnoult, boulanger, peut-être une sœur de Jean, celle née en 1622 (St Eustache n° 58 ; Fonds Laborde). Malheureusement cette jeune Barbe mourut quelques mois plus tard, le 14 octobre 1649, et fut enterrée à Saint-Père (cimetière Saint-Germain, « Cimetières des huguenots à Paris, p. 229)

Pierre-Jean Bivelat fut baptisé à Charenton, en octobre 1659; parrain, Pierre-Jean Bivelat orfèvre et peintre en émail, et marraine Marguerite Jumeau, femme de Sébastien Bourdon.

Ce Pierre-Jean fut graveur à Paris à la « Belle Etoile Couronnée », rue Saint-Louis, puis à « l’Image Saint-Louis », rue de Harlay. Il épousa Marie-Elisabeth Langlois, d’où Madeleine-Angélique Bivélat, née rue Saint-Louis, baptisée à Saint-Barthélemy le 1er décembre 1686 ; parrain, Claude Gaspard Langlois, marqueteur, rue Dauphine, marraine, Marie-Madeleine Bivelat, fille de feu Jean, sculpteur, rue Saint-Louis. Il décéda après 1702, à Paris. Madeleine-Angélique Bivelat, épousa l’orfèvre Nicolas Bouillerot (inventaire décès, 16 juillet 1733, Y 14948).

En plus de Marie-Madeleine, deux autres filles de Jean Bivélat sont connues : Marie et Elisabeth, lesquelles le 8 avril 1686, renoncèrent à la « religion prétenduë et réformée, de laquelle elles faisoit cy devant profession », dans la paroisse Sainte-Madeleine de Besançon (GG 54, fol. 11v)

https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/angers-livres-anciens-et-modernes-284257/lot-27111857.html

[1] Le 14 mai 1645, âgé de 28 ans, il participe à une rixe survenue le 14 mai 1645 au soir avec d’autres peintres, à Fontainebleau : Pierre Gargan, de Paris, 33 ans, Jean Barbier, 19 ans, Alexandre Vernavont, flamand (AD 77, 2Bp 5310. Gourdan, Gourdon (Cappris, Capère, Caprais), p. sc., cité 1656 comme m. p. (Herl.) , 1659-1661 (G, Statuts). Agé de 28 ans; travaille à Fontainebleau, chambre du roi, en 1645 (Thoison, 1902). Pont Notre-Dame, 1663, mort avant.


La Vallée de Misère et le Pont aux Meuniers, à Paris

30 Sep 2016
Jean-Luc Deuffic

Livre d’heures à l’usage d’Orléans

Vente du 21 octobre 2016 : SCP PICHON & NOUDEL-DENIAU – 31 Boulevard d’Alsace – 06400 Cannes – 

LIVRE D’HEURES À L’USAGE D’ORLÉANS. France, Rouen et Paris, 1470 – 1490. 12 petites peintures pour le calendrier et 17 grandes peintures dans des encadrements variés par le Maître de l’Echevinage de Rouen (l’Annonciation), L’atelier du Maître de Jacques de Besançon (3) et le Maître de la Chronique Scandaleuse (13) 20 X 15 cm
EXPERT | DOMINIQUE COURVOISIER courvoisier.expert@orange.fr

a_alhorl.jpg

10 Mai 2016
Jean-Luc Deuffic

Fragment retrouvé d’un livre d’heures des Mathefelon

Nous avions relevé dans nos Notes de bibliologie (Brepols, 2009, p. 42 note 14), un passage de la Revue historique de l’Ouest (1892, p. 258), relatif à une exposition ayant eu lieu au pavillon des Halles de Vannes (Bretagne), laquelle présentait un « Livre d’heures venant de l’évêché (de Vannes), Livre d’heures de l’Office de la Vierge, embelli de fines miniatures représentant la Nativité, l’Adoration des Mages, la Fuite en Egypte, etc., et d’encadrements formés d’entrelacs et de rinceaux variés, avec les devises du possesseur, allant se répétant à chaque page : Faulte d’avis ; En passant temps ; Amis sont ; et les armoiries : de gueules à 6 écussons d’or, posés : 3, 2 et 1 », qui sont bien celles des Mathefelon.
J’avais alors précisé que ce manuscrit semblait introuvable…
Comme en la matière rien n’est vraiment jamais impossible, nous apprenons qu’une vente se déroulera au château d’Artigny à Montbazon le 12 juin 2016 (expert: J. Paul Veyssière). Au catalogue est inscrit, sous le lot 110, : \”LA FUITE EN EGYPTE. Peinture sur vélin extraite d’un livre d heures\”. La description ne fait aucun doute, il s’agit là d’une enluminure tirée de l’ancien manuscrit de l’évêché de Vannes… 


La Fuite en Egypte. Armes des Mathefelon. (c) Catalogue ROUILLAC

Mathef_2_devise.jpg
Devises des Mathefelon. (c) Catalogue ROUILLAC

223 x 168 mm. Provenance : manoir de la Roche-Musset, Cinq-Mars-la-Pile.

29 Avr 2016
Jean-Luc Deuffic

Vente AGUTTES du 12 mai 2016

Vente AGUTTES du 12 mai 2016

Lot. 17. LIVRE D’HEURES à l’usage de Châlons-sur-Marne: matines, « Benedicta tu / Sancta maria »; tierce, « Rubum quem / Paradisi porta »; vêpres, « Beata mater / Beata es virgo ») France, Champagne (?), vers 1475. 86 f., écriture gothique, initiales peintes, bordures enluminées, trois enluminures (repeints aux visages). Reliure XXe s. 182 x 127 mm.

Notice catalogue Bibliorare

29 Avr 2016
Jean-Luc Deuffic

Vente ALDE du 24 mai 2016

Vente ALDE du MARDI 24 MAI 2016  

Lot 6. HEURES À L’USAGE DE CHALON-SUR-SAÔNE. Franche-Comté (certainement Besançon), vers 1440-1450. Manuscrit sur parchemin de 146 ff. (230 x 165 mm), à 15 longues lignes la page (justif. : 65 x 115 mm) 

Lot 7. HEURES À L’USAGE DE COUTANCES. Paris, dernier quart du XVe siècle. Manuscrit sur parchemin de 120 ff. (206 x 148 mm) à 16 longues lignes par page (justif. 98 x 65) 

Lot 12. HEURES À L’USAGE DE ROME. Paris, vers 1506. Manuscrit sur parchemin de 126 ff. (155 x 98 mm) à 26 longues lignes (justif. du calendrier : 95 x 56 mm, du texte : 98 x 54 mm)

Lot 13. [PROCESSIONNAL]. Incipit liber Rubrica[rum] et p[ro]cessionum secundum ritum frat[rum] atq[ue] sororum ordinis predicatorum. 24 mars 1506. Manuscrit sur vélin de [8] ff., CXIV pp., [2] ff. Petit in-4 (214 x 142 mm)

Lot 15. [HEURES]. Ces prese[n]tes heures a lusaige de Rome au long sans requerir… Paris, Philippe Pigouchet pour Guillaume Eustace, 1509. In-4 (184 x 115 mm) de [132] ff., sign. a-q8, r4, almanach pour 1510-1530 

Lot 20. [ORDRE DE SAINT-MICHEL]. Le Livre des statuts & ordonances de l’Ordre Sainct Michel, estably par le treschrestien Roy de France Loys unzieme de ce nom. Institution de l’office de prevost et maistre des ceremonies, avec statuts & ordonances sur le faict dudict ordre. S.l.n.d. [Paris, vers 1550]. In-4 (218 x 157 mm)

Catalogue en ligne : http://www.alde.fr/vente/25831/1

5 Mar 2015
Jean-Luc Deuffic

Heures à l’usage d’Arras – ca 1380/1400


Adoration des Mages. Remarquez le manteau herminé.

La vente Ader SVV du 19 mars 2015 (Paris) présente (lot 57) un Livre d’heures à l’usage d’Arras, provenant d’un certain \”Antoine de Verddivoy\”, probablement un marchand de draps attesté dans la seconde moitié du XVIIe s. à Arras. 223 f. 140 x 94 mm.
Lien vers le catalogue ADER pour une description du manuscrit.

15 Sep 2014
Jean-Luc Deuffic

Auction : Heures à l’usage de Paris

00000000000000000000000000000000000000000000000000_abon.jpg
BONHAMS : 22 Sep 2014

Lot 9
HORAE.
Illuminated manuscript on vellum, Book of Hours in Latin, Use of Paris [Paris, first quarter of the fifteenth century].
142 leaves, 188 x 139 mm. 15 lines. 7 miniatures :
f 13 The Annunciation (slight flaking to chequered background) ;
f 36 (an extended 4-line initial D opening Prime, 42 x 35 mm) The Adoration ;
f 59 The Coronation of the Virgin ;
f 65 King David ;
f 83 The Crucifixion ;
f 91 Pentecost ;
f 98 A Funeral.
Provenance: SIR EDWARD BURNE-JONES, 1833-1898

BONHAMS : 22 Sep 2014
http://www.bonhams.com/auctions/21845/lot/9/

5 Juin 2014
Jean-Luc Deuffic

Prochaines ventes : Sotheby’s, Livres d’heures et statuts

Sotheby’s 8 juillet 2014 : une des belles ventes de l’année …
Lot 16: un feuillet avec scènes de la vie de saint Denis, enluminées par Richard et Jeanne de Montbaston (XIIIe s.)
Livres d’heures : lot 60, 61, 62, 63, 64 (Peut-être décoré à Rennes), 65
Catalogue en ligne : http://www.sothebys.com/pdf/2014/L14240/index.html

Alde – 27/06/2014, lot 58. [HEURES]. Horæ ad usum Romanum. [Flandres (?), fin du XVe siècle]. Manuscrit sur vélin de 161 f.n.ch. 130 x 90 mm. Reliure XVIe s.
http://catalogue.gazette-drouot.com/html/g/fiche.jsp?id=4029334
00000000000000000000000000000000000alde.jpg


Heures (Flandres?)

SARTHE ENCHERES – 28 juin 2014. Lot 255. Livre d’heures. XVe s. 158 pages de velin. 175 x 115 mm. 8 miniatures. 4 feuillets de velin portant des annotations manuscrites, Reliure du XVIe siècle. Provenance : 1) vers 1510: Gillette de Vassau épouse d’un Pierre Clément… (p. 5r). 2) vers 1580: demoiselle Loyse Dehault épouse d’un de Grand de la région de Chaumont, (Haute Marne) (p. 2r). 3) vers 1620: Alexandre de Grand, fils des précédents (p. 162v). 4) vers 1663: Nicolas de Grand, fils du précédent (ibid.). 5) famille CAILLAUX à partir de 1812, Joseph Caillaux, etc …Baronne ROGER née Caillaux.
http://tiny.cc/iywygx


Heures à l’usage de Langres

AUDAP – MIRABAUD – Drouot Richelieu – 26 juin 2014- Lot 51 : Livre d’heures à l’usage de Langres – première moitié du XVe siècle ; pet. in-8 (100 x 80 mm) de 153 f. à 15 longues lignes par page, reliure du début du XVIIIe s.
http://tiny.cc/82wygx

Maître Hervé LEGROUX et Hôtel des Ventes de RODEZ – 19 juin 2014
Règles et statuts de l’église collégiale et chapitre de Saint Laurent de Rouergue – XVe s.

21 Jan 2014
Jean-Luc Deuffic

Contrat de mariage de Jeanne Beauneveu, fille de l’imagier et enlumineur André Beauneveu (1409)

 
Eurl SVV Patrick DECLERCK : LIVRES ANCIENS (Lundi 3 février à 14h00 à DOUAI), met en vente un document précieux relatif au mariage de Jeanne, fille de l’imagier bien connu André Beauneveu.
Lot 103 :
Contrat de mariage du 20 décembre 1409 de Jehane biau nepveut fille maistre andrieu biau nepveut ymagier avec Jehan Quaille carpentier. Les deux mambours (exécuteurs, tuteurs) désignés dans l’acte viennent trouver le mayeur et échevins de la ville de Valenciennes. Il s’agit du record, autrement dit de l’enregistrement de l’acte devant les hommes de loi.
André Beauneveu, né à Valenciennes en 1335, est un célèbre peintre, sculpteur, enlumineur actif de 1359 à 1390, qui a travaillé au service du roi de France Charles V et de son frère le duc Jean de Berry,
Ce document de 1409 ne spécifie pas que Beauneveu est alors décédé …

[photo] agrandie

[ photo et description en ligne]


Psautier de Jean de Berry (Paris, Bibliothèque nationale de France, Fr. 13091) enluminé (en partie) par André Beauneveu, et inscrit à l’inventaire de la \”librairie\” du duc dressé par Guillaume de Ruilly en 1402 : « Item un psautier escript en latin et françois, tres richement enluminé, ou il a pluseurs ystoires de la main maistre André Beaunepveu, couvert d’un velluaul vermeil, a deux fremouers d’or esmaillez aus armes de monseigneur » (Paris, Bnf, Fr. 11496, f. 79)
Manuscrit numérisé sur Gallica


Françoise Autrand, Jean de Berry, p. 386.

Biblio :
Susie Nash, avec la collaboration de Till-Holger Borchert et Jim Harris, André Beauneveu : artiste des cours de France et de Flandre, catalogue de l’exposition du Musée Groeninge à Bruges, Paul Holberton publishing, Londres, 2007.

5 Déc 2013
Jean-Luc Deuffic

Le Portement de croix

Mercredi 11 décembre à 14h30 à Angers
Maîtres CHAUVIRE et COURANT SCP – 1 rue du Maine – 49100 Angers
n° 347 : Belle enluminure, Touraine, entourage de Jean Bourdichon, vers 1500. Le Portement de croix : Initiale A polychrome et or sur parchemin. 149 cm x 130 mm.

00000000000000000000_ab.jpg

Source : Interenchères

Pages :12345678»