Voir les articles dans "Edition"
6 Nov 2020
Jean-Luc Deuffic

PECIA 22/23 : Le manuscrit médiéval: texte, objet et outil de transmission

Les 2 prochains volumes de PECIA. LE LIVRE ET L’ÉCRIT (Brepols), en cours de préparation, auront pour thème : “Le manuscrit médiéval: texte, objet et outil de transmission“, avec au sommaire :

Aurore GASSEAU
(Université de Lorraine, CRULH)
Les cycles iconographiques des calendriers des livres d’heures à l’usage de Metz

Jennifer SOLIVAN
(Universidad de Puerto Rico, Recinto de Río Piedras)
Prudentius’ mnemonic images in a twelfth century Psychomachia manuscript

Audrey PENNEL
(Université de Bourgogne)
Jacques d’Armagnac et Jean du Mas, entre bibliophilie et sédition politique

Ismérie TRIQUET
(Université de Rouen)
Des manuscrits pour transmettre l’histoire du duché de Normandie à la fin du Moyen Âge

Gleb SCHMIDT
(Université de Lorraine, CRULH)
Authorial intent and the reality of reading history: the case of Honorius Augustodunensis’ Elucidarium

Diego BELMONTE FERNANDEZ
(Universidad de Sevilla)
Difusión legal en la reconquista española: el manuscrito como herramienta de transmisión en los cabildos capitulares del sur de Castilla

Antonio MARSON FRANCHINI
(St. Cross College, Oxford University)
Nicolas de Biard’s de festis model sermon collection. Preliminary study for an edition

Thibaut RADOMME
(Université de Fribourg – FNS)
De tali amore loquitur Dominus. Les marginalia bilingues de l’Ovide moralisé comme support d’édification dans la fable de Phébus et Daphné

Ilsiona NUH
(Université Clermont Auvergne)
Le miracle marial par personnages dans le ms. BnF, Fr. 819-820 : reflet poétique d’une célébration bourgeoise et urbaine

Ainoa CASTRO CORREA
(Universidad de Salamanca)
Dating and placing Visigothic script codices: A quick guide for beginners

Nathalie CROUZIER-ROLAND
(Université Bordeaux Montaigne)
Construire une mémoire urbaine : les cartulaires municipaux bordelais et libournais
(XIVe-XVe siècle)

Thomas BERGQVIST RYDÉN
(Researcher by Lund Cathedral Chapter / The Historical Museum of Lund University)
The Valréas Book of Hours, Avignon, BM, ms. 1903

Isabel BARROS FELIX
(Université Catholique de Louvain)
Le Traité des quatre dernières choses. Étude comparative des enluminures de trois manuscrits bourguignons du XVe siècle (mss Bruxelles, KBR, 11129, KBR, 9048 et Paris, BnF, Fr. 993)

Estelle GUÉVILLE
(Assistant Researcher – Louvre Abu Dhabi)
Les manuscrits médiévaux occidentaux dans la collection du Louvre Abu Dhabi
2009-2017

Synnøve Midtbø MYKING
(Université de Bergen)
Les livres français en Norvège médiévale : témoins de connexions culturelles, religieuses, sociales

Marjorie MOUREY
(Centre d’études romand)
La marque de l’auteur dans les manuscrits BnF, Fr. 9343-9344
Une proposition d’attribution du Roman de Buscalus à Jean Wauquelin

Gauthier GRÜBER
(CALHISTE / DeScripto – EA 4343
Université polytechnique Hauts de France)
La mort Gerin :Un épisode à la tradition bouleversée dans Girbert de Metz

Armando NORTE
(CHSC-UC; CH-ULisboa)
A library for eternity : Books and textbooks donated on death bed by Mem Peres de Oliveira, a Portuguese ecclesiastical and scholar of the early 15th century

7 Oct 2020
Jean-Luc Deuffic

Un texte controversé : la vie de saint Gouesnou

Notre ami André-Yves Bourgès, bien connu pour ses nombreuses et érudites études hagiographiques bretonnes vient de publier aux Lettres Morlaisiennes, une jeune maison d’édition, un texte très controversé des origines bretonnes, la vie de saint Gouesnou . C’est donc aussi l’occasion de faire mémoire ici de notre cher Gwénaël Le Duc (1951-2006), collègue disparu prématurément, lequel s’était également attaqué à ce texte emblématique. Voir notre post : http://pecia.blog.tudchentil.org/2007/08/21/un-ami-nous-a-quitte-gwenael-le-duc-12-octobre-1951-24-decembre-2006/

<<<< La vita de Goëznou, dont le texte n’est plus connu dans son intégralité, connaît aujourd’hui encore une certaine célébrité, alors même que l’historicité du personnage, comme c’est le cas pour presque tous les saints « bretons » de la période héroïque, est inaccessible. Cette relative notoriété de la vita de Goëznou est principalement la conséquence d’une controverse ancienne et durable sur la date de sa composition : controverse de pure histoire littéraire, mais dont les enjeux idéologiques se sont rapidement révélés bien plus importants que le texte qui l’avait fait naître. Plus généralement, il s’agit, au travers de ce cas particulièrement discuté, sinon même disputé, de confronter un texte dans sa dynamique de déperdition d’informations, aux différentes interprétations, parfois malencontreuses, qu’en ont faites certains historiens: les excès qui se remarquent à cette occasion doivent inciter à appliquer la même démarche critique à l’ensemble de la littérature hagiographique, notamment en Bretagne où la geste des saints se déroule entre légendes et histoire.
En annexe est publié pour la première fois le texte de la vita de saint Ténénan, dont plusieurs indices laissent à penser qu’elle est peut-être sortie de la plume du même hagiographe.>>> (André-Yves Bourgès)

Prix : 15 Euros (plus 5 Euros de frais d’expédition)
Renseignements et commandes :
LES LETTRES MORLAISIENNES
leslettresmorlaisiennes@gmail.com

 


Statue de saint Gouesnou dans la chapelle Saint-Guénolé de Plougastel-Daoulas (Finistère)

7 Sep 2020
Jean-Luc Deuffic

Le livre d’heures enluminé en Bretagne

Lorsqu’un projet personnel de deux dizaines d’années voit enfin le jour, c’est bien une nouvelle page de votre vie qui s’ouvre … comme la naissance d’un nouveau né tant attendu. Même si tout ne fut pas facile sur cet énorme “chantier”, les satisfactions ont été grandes à découvrir et à admirer tant de richesses. Cet ouvrage, fruit d’une insatiable recherche, représente l’aboutissement d’un lointain projet, construit autour d’une passion pour les livres d’heures. Mais au-delà de la solitude d’un travail, parfois ingrat, s’établit aussi un réseau de contacts, aides indispensables à l’aboutissement d’une si grande entreprise. La persévérance a eu raison de mes compétences limitées, qui maintes fois se sont érigées en barricades …  J’ai ainsi bénéficié des échanges constructifs et des notes érudites de mon amie d’Outre Atlantique Diane Booton dont les travaux de bibliologie bretonne m’ont bien servi. Mais cet ouvrage n’aurait pu voir le jour sans l’accueil bienveillant d’Alison Stones, qui a bien voulu l’inclure dans la série “Manuscripta Illuminata“, qu’elle dirige avec  Adelaide Bennett sous la supervision du Publishing Manager Johan  Van der Beke des éditions BREPOLS. Dans cette grande et historique maison je dois aussi remercier Eleni Souslou qui a supervisé, avec patience je présume, toute la matière de ce livre.
Contempler, toucher, palper un livre d’heures c’est comme pénétrer l’âme de ses anciens possesseurs, c’est en quelque sorte revivre sa minutieuse élaboration, suivre les mains expertes des enlumineurs et des ornemanistes, les manies d’un copiste singulier. Comprendre le manuscrit reste l’objectif principal du chercheur. Né du désir d’un commanditaire, modeste ou prestigieux, le livre d’heures, livre de piété privée par excellence, s’illumine comme le miroir du pécheur en prière. Aussi, s’est-il souvent représenté en imploration devant son saint patron, unique intermédiaire avec Dieu. C’est du moins une grande caractéristique des manuscrits bretons. Un autre élément révélateur de ces livres d’heures, dont l’origine n’est pas toujours établie, reste la présence des saints locaux dans les calendriers ou (et) les litanies. Pour la Bretagne, les diocèses de Saint-Pol-de-Léon et de Vannes nous ont fourni des listes hagiologiques précieuses. Enfin, soulignons l’intérêt des livres de raison, ces livres d’heures portant naissances ou décès des membres d’une même famille, parfois sur plusieurs générations. Documentation inédite de première main, ces ouvrages de piété attestent indéniablement de la diversité de la production manuscrite bretonne et de sa décoration parfois étonnante, dans un contexte plus étendu, celui de la mobilité des hommes et des influences acquises. Du plus modeste au plus luxueux, le livre d’heures offre aux chercheurs une palette suffisamment étendue pour y déceler l’âme bretonne dans toute son infinie complexité.

When a personal project of some two decades finally sees the light, it is indeed a new page of your life that opens … like the birth of an infant so eagerly awaited. Even if all was not easy on this enormous ‘construction site’, there was great satisfaction to discover and admire so many riches. This work, the fruit of insatiable research, represents the completion of a faraway project, built around a passion for books of hours. But beyond the solitude of work, sometimes unappreciated, is the creation of a network of contacts, vital assistance for the completion of such a substantial undertaking. Persistence conquered my limited skills, which many times had set up barricades … I have thus benefited from helpful exchanges and scholarly notes of my friend on the other side of the Atlantic, Diane Booton, whose research on Breton bibliology has assisted me considerably. But this work would not have seen the day without the generous welcome of Alison Stones, who kindly wished to include it in the series ‘Manuscripta Illuminata’, which she manages with Adelaide Bennett under the supervision of Publishing Manager Johan Van der Beke of Brepols Publishers. In this great and historical company, I must also thank Eleni Souslou who supervised, with patience I presume, everything concerning this book.
To gaze, touch, feel a book of hours is to enter the soul of their former owners, to relive its meticulous creation in a way, to follow the skilled hands of illuminators and decorators, the obsessions of a remarkable scribe. To understand a manuscript remains the primary aim of the researcher. Born of a patron’s wishes, modest or prestigious, the book of hours, the ultimate book of private devotion, lights up like the mirror of a sinner in prayer. In addition, he is often represented imploring his patron saint, sole intermediary with God. It is at least a important characteristic of Breton manuscripts. Another revealing aspect of these books of hours, whose origins are not always identified, remains the presence of local saints in the calendars and/or the litanies. With regard to Brittany, the dioceses of Saint-Pol-de-Léon and Vannes provide us with invaluable hagiologic lists. Finally, let us underscore the interest in ‘livres de raison’, these books of hours bearing mentions of births or deaths of members of the same family, sometimes over several generations. Unpublished first-hand documentation, these works of piety attest undeniably to the variety of Breton manuscript production and its sometime astonishing decoration, and in a larger context, to the mobility of men and vested influences. From the most modest to the most luxurious, the book of hours offers researchers a sufficiently extensive palette to detect the Breton soul in all its infinite complexity.

J.-L. Deuffic
Le livre d’heures enluminé en Bretagne
Car sans heures ne puys Dieu prier
Manuscripta Illuminata (MI 5)
742 p., 22 b/w ill. + 125 colour ill., 216 x 280 mm, 2019
ISBN: 978-2-503-58475-1
Hardback // Relié

BREPOLS Publishers

1 Oct 2019
Jean-Luc Deuffic
Commentaires fermés sur Amy NEFF : A Soul’s Journey: Franciscan Art, Theology, and Devotion in the Supplicationes variae

Amy NEFF : A Soul’s Journey: Franciscan Art, Theology, and Devotion in the Supplicationes variae

La Biblioteca Medicea Laurenziana de Florence conserve un manuscrit extraordinaire (Plut. 25.3): une anthologie de textes et d’images de dévotion appelée Supplicationes variae, datée de 1293, et destinée à être utilisée à Gênes. L’ouvrage se termine par une remarquable série de 33 illustrations en pleine page de la vie du Christ. Bien que les Supplicationes n’incluent ni n’illustrent le texte fondateur de Bonaventure, L’Itinéraire de l’âme vers Dieu, le manuscrit est en réalité le lieu d’un pèlerinage spirituel, car c’est à travers les concepts mystiques et poétiques du théologien franciscain que le sens plus profond de ses images peut être discerné.
Amy Neff, Professor Emerita, University of Tennessee, Knoxville, TN (USA), nous propose ici un remarquable travail, publié par le Pontifical Institute of Medieval Studies.

http://www.pims.ca/publications/new-and-recent-titles/publication/a-soul-s-journey-franciscan-art-theology-and-devotion-in-the-supplicationes-variae

30 Mai 2018
Jean-Luc Deuffic

Giovanna Murano: Autographa II.1 Donne, sante e madonne

Toujours sous la conduite de Giovanna Murano, vient de sortir un nouveau volume de la série Autographa, regroupant l’étude des autographes d’une quarantaine de figures féminines marquantes du Moyen Âge et de la Renaissance en Italie.

ZZZ_murano.jpg

http://www.editricelamandragora.it/home/774-autographa-ii1-donne-sante-e-madonne-9788875865580.html

6 Mai 2016
Jean-Luc Deuffic

David T. Gura : A Descriptive Catalogue of the Medieval and Renaissance Manuscripts of the University of Notre Dame and Saint Mary’s College

 
David T.  Gura, conservateur des manuscrits anciens et médiévaux à la Bibliothèque Hesburgh et professeur adjoint à l’Institut médiéval de l’Université de Notre Dame, a récemment mis en avant un livre d’heures breton du Vannetais, démembré, pour lequel il s’attache à retrouver tous les fragments. Travail louable qu’il faut signaler : la Bretagne lui en est reconnaissante.

 
(c) Univ. of Notre Dame, Hesburgh Library, Frag. III.1 fol. 49r.

Hour by Hour: Reconstructing a Medieval Breton Prayerbook. Snite Museum of Art, University of Notre Dame (January 18–March 16, 2015). Review with video: http://www.medievalists.net/2015/04/08/a-broken-book-of-hours-saving-a-medieval-manuscript/. Digital companion: http://hour-by-hour.snitemuseum.org/

David T. Gura nous annonce la publication en novembre prochain de son monumental Descriptive Catalogue of the Medieval and Renaissance Manuscripts of the University of Notre Dame and Saint Mary’s College.
Après une introduction sur l’histoire de la formation de ces collections, David T. Gura nous présente un catalogue innovant où il décrit les 288 manuscrits médiévaux et renaissants conservés à l’Université de Notre Dame (Bibliothèque Hesburgh et Snite Museum of Art) et au Saint Mary’s College, manuscrits reliés, feuillets et fragments, de la fin du XIe au XVIe s.: bibles, livres d’heures, calendriers, textes liturgiques, etc. Tous ces manuscrits bénéficient d’un traitement critique approfondi et d’une description scientifique très poussée. On y trouve ainsi  pour chaque notice des éléments paléographiques habituels dans ce genre d’ouvrages, des informations, entre autres, sur les types d’écriture, l’historique des possesseurs, la reliure, et bien entendu toutes les références bibliographiques utiles.  
Bibliothèques, collectionneurs de manuscrits, chercheurs travaillant sur les manuscrits médiévaux et renaissants trouveront de quoi s’enrichir dans ce catalogue exemplaire.

University of Notre Dame Press
ISBN: 978-0-268-10060-5
648 pages
Année de publication: 2016

3 Juil 2015
Jean-Luc Deuffic

Pecia 16 : Performance and the Page

Parution du denier volume de PECIA : le livre et l’écrit :

couverture.jpg

The manuscript page is a site of performance. That is the simple, common view shared by all contributors to this volume of Pecia: le livre et l’écrit. ‘Performance’, in our understanding of the term, is a broad notion, not limited to oral rendition. Rather, the term ‘performance’ seeks to encompass reception in any form, whether that be visual or oral, passive or active, silent or sounding, complete or fragmentary. Th e notion of ‘the page’ is here taken to mean the page of the medieval manuscript. This is likewise understood on all levels from the micro to the macro, whether margin, text, book, or archive. There are numerous diverse performers who take part in such a performance: the ‘author’ (or ‘authors’), if discernible; the scribes, those medieval performers who perhaps most of all shape our understanding of the texts that they transmit to us, the editors – surely the more modern counterpart to the scribe – and the readers, from all eras. We hereby invite you to join in the performance.

SOMMAIRE
Kate MAXWELL, James R. SIMPSON, and Peter V. DAVIES, Performance and the Page
James R. SIMPSON, Turning Verse Conversions? Mise en page and Metre in Rutebeuf’s : Le miracle de Théophile
Anne IBOS-AUGÉ, Music or Musics? The Case of Renart le nouvel
Emmanuel MELIN, Réécrire l’archive. Fabrication, classement et mise en page de la mémoire institutionnelle à Reims à la fin du Moyen Âge
Geoffrey ROGER, Koineisation in the Burgundian Netherlands : A Scriptological Insight from the Cent nouvelles nouvelles?
Antony VINCIGUERRA, Glasgow ms. Hunter 253 (U.4.11) : a Corpus of Texts as an Introduction to Medieval Alchemical Knowledge
Aditi NAFDE, Laughter Lines : Reading the Layouts of the Tale of Sir Thopas
Mary WELLESLEY : “Evyr to be songe and also to be seyn” : the performing page of the N-town Visit to Elizabeth
Jean-Luc DEUFFIC : Miscellanées bretonnes : la page dans tous ses états
I. « Oliuier du Garzpern, loyn est » : un étudiant breton en exil (Paris, ca 1450)
II. Les livres de maitre Yves du Chesne, alloué de Rennes
III. Question d’origines : l’enlumineur Jean Pichore était-il Breton ?
IV. Un notaire-poète breton à Nîmes à la fin du XVe siècle : Louis Lascornet
V. Nicolas Le Besq : « escrivain » et libraire breton au service de Louis d’Orléans
VI. Nuz Coetquelfen, chanoine de Barjols et procureur du cardinal Alain de Coëtivy
VII. Jacques Coaynon et le prieuré de Saint-Sauveur de Béré
VIII. Gric a Molac ! Silence a Molac !
IX. Even Guillou et Guidomar Derian, dans l’entourage des cardinaux…
X. Yvon Lomme, un libraire et copiste breton, « demourant a Paris » (ca 1400)
XI. Les Heures de Françoise de Foix (Rennes, Bibliothèque Métropole, ms. 2050)
XII. Jehan de Loyon, poète et « garde de la librairie » du duc de Bretagne, François II (1472)
XIII. Le livre de chant du dominicain Gilles de Gandz (1540) pour l’abbaye bretonne du Relec
XIV. Les Heures de Gilles de La Hellandière et de Gabrielle de Beauvais (New-York, Public Library, MA 042)
XV. Le commanditaire breton des « Heures de La Gaptière »
XVI. La Légende dorée de Morice de Kermoizan

Recension : Bernhard Bischoff, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (1998, 2004, 2014)
Table des manuscrits cités

236 p., 33 b/w ill. + 5 colour ill., 4 b/w tables + 1 colour tables, 18 b/w line art, 210 x 270 mm, 2014 ISBN: 978-2-503-55081-7
BREPOLS PUBLISHERS

29 Mai 2015
Jean-Luc Deuffic

Publication : IMAGENS E LITURGIA NA IDADE MÉDIA

Parution au 30 mai 2015 :

\”IMAGENS E LITURGIA NA IDADE MÉDIA\” – Coord. Carla Varela Fernandes. Imagens e Liturgia na Idade Média. Lisboa: Secretariado Nacional para os Bens Culturais da Igreja, 2015. Col. Bens Culturais da Igreja, Nº 4.

Apresentação
Carla Varela Fernandes
Uma colecção de escultura para uma arquitectura perdida: o núcleo altimedieval de Sines
Paulo Almeida Fernandes
Gesto, imagen y liturgia: las representaciones de dolor y lamento en la escultura funeraria portuguesa (siglos XII-XIV)
Alícia Miguélez Cavero
El Apóstol está presente: la estatua de Santiago y sus peregrinos en el siglo XIII
Manuel Castiñeiras González
Uma imagem de S. Bartolomeu do MNAA: questões em torno da estética, iconografia e importância do culto nos anos do Românico
Carla Varela Fernandes e Mário Jorge Barroca
L’iconographie du travail et la culture de l’alimentation: élaborations figuratives dans la production enluminée liturgique de Émilie-Romagne au XIIe siècle
Maria Alessandra Bilotta
Questões em torno dos Ordinários do Oficio Divino de Alcobaça
Catarina Fernandes Barreira
L’image monumentale et le texte: remarques sur la mécanique épigraphique à la fin du Moyen Âge
Jean-Marie Guillouët
A nova museografia da escultura portuguesa no Museu Nacional de Arte Antiga
Maria João Vilhena de Carvalho e Anísio Franco

Site de présentation

14 Oct 2014
Jean-Luc Deuffic

News : internet, colloques, expositions, publications …


PARIS, BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE : NOUVEAU PORTAIL dédié au département des manuscrits : informations relatives aux collections, catalogues, outils de recherche et renseignements pratiques, actualité du département des manuscrits (flux RSS).
http://bnf.libguides.com/manuscrits

COLLOQUE : Journée de Lille – 16 octobre 2014, IRHiS, salle de séminaire A1-152 // Journée de Rennes – 27 novembre 2014, CELLAM/CETM, salle de séminaire : 
Merveilleux, marges et marginalité dans la littérature et l’enluminure profanes en France et dans les régions septentrionales (XIIe-XVe siècles)
Programmes (PDF)

INTERNET : Robert D. Peckham : Manuscript and Print Sources of the Text of François Villon’s Works
http://www.utm.edu/staff/globeg/villonmss.shtml

BASE : Staatsbibliothek à Berlin : cotes des 23000 mss avec indication des mss numérisés

EXPO : Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château (6 novembre – 9 décembre 2014) : La Passion du Prince. Enluminures italiennes de la collection du duc d’Aumale

PUBLICATION : Claude LECOUTEUX, Dictionnaire des formules magiques. Edit. Imago.

EN LIGNE : Manuscripts on My Mind (N° 13, septembre 2014) : http://libraries.slu.edu/files/special_collections/newsletter-no-13-large.pdf

CALL FOR PAPERS : Écrire à l’ombre des cathédrales : pratiques de l’écrit en milieu cathédral (espace anglo-normand et France de l’Ouest – XIe-XIIIe siècle), Colloque international, Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle (Manche), du 8 au 12 juin 2016\”. Propositions and abstracts to be sent in by the May 30th, 2015. Text of the CfP at: http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article795

COLLOQUE : 7th Annual Lawrence J. Schoenberg Symposium on Manuscript Studies in the Digital Age (November 6-8, 2014)

BASE : A complete list of the 1111 digitised manuscripts of the British Library, updated to 9.10.2014

COLLOQUE : Understanding the Medieval Book 2015 : A Seminar with Dr. David T. Gura, Univ. of Notre Dame
On Monday and Tuesday 13-14 April 2015, the University of South Carolina will host its fifth annual “Understanding the Medieval Book” symposium on its main (Columbia) campus. The clinician will be Dr. David T. Gura (PhD, Classics, OSU), Curator of Manuscripts at the University of Notre Dame. Gura will focus on the art of analytical manuscript description, especially for Books of Hours and bibles. He will also deliver a public lecture entitled “A Broken Book: The Reconstruction of a Book of Hours from Medieval Brittany.” The seminars are free, but space is limited to 25 participants. Further information and an application packet can be found here (submission deadline 15 January 2015): https://dl.dropboxusercontent.com/u/71591396/Understanding%20the%20Medieval%20Book%20Gura.doc

EXPO : New York, The Morgan Library and Museum ( 17 octobre 2014 – 4 janvier 2015) : The Crusader Bible: A Gothic Masterpiece. http://www.themorgan.org/exhibitions/Crusader-Bible

Pages :1234»