Voir les articles dans "Vente, auction"
23 Nov 2013
Jean-Luc Deuffic

Ventes : Bénédictionnaire de la Sainte-Chapelle de Paris – Vie de sainte Marguerite – Heures à l’usage d’Angers et de Rouen – Manuscrits de Saint-Pétersbourg

1) 10/12/13 : Aguttes  : info@aguttes.com [ en ligne ]
Lot n° 15 : MANUSCRIT. Bénédictionnaire à l’usage de la Sainte-Chapelle de Paris, avec legs de Jean Fournier, chanoine. Manuscrit enluminé sur parchemin, en latin. France, Paris, vers 1500. 10 f., belles lettrines ornées. Reliure de plein veau havane, décor losangé à froid sur les plats, ombilic et écoinçons (Mot découpé dans le bas du f. 2; Petite découpe au f. 9 dans l’angle inférieur droit). 395 x 280 mm.

Jean Fournier, reçu chanoine le 15 janvier 1468, avait un frère conseiller au Parlement de Paris en 1476. En 1487, il fit un pèlerinage à Jérusalem ; douze ans après, il alla à Rome et à Saint-Nicolas. Par son testament du 10 juillet 1503, il se qualifie chanoine de l’Eglise de Paris, & chapelain de la chapelle Sainte-Anne, dans la paroisse de Saint-Barthélémy. Il donna tous ses biens à la Sainte-Chapelle.
Histoire de la ste-chapelle royale du palais, par Sauveur-Jérôme Morand, Paris, 1790, p. 179.
Cf. Craig Wright, Music and Ceremony at Notre Dame of Paris, 500-1550, p. 185, cite BnF, Lat. 17741

2) 27/11/13 : Thierry De Maigret  [ en ligne ]
Lot n° 58. Heures manuscrites enluminées à l’usage d’Angers de la fin du XVe siècle de 174 ff. calligraphiés sur peau de vélin en un volume petit in-8° (135 x 186 mm), maroquin vert, double encadrement de filets dorés et à froid ornant les plats, dos lisse orné, tranches dorées (reliure mi-XIXe s.)

Lot n° 93. Livre de prières manuscrit du XVe siècle sur vélin en un volume petit in-8° (128 x 182 mm), veau rouge à décor estampé à froid, dos à nerfs, écoinçons à cabochon, fermoir et chaîne de fixation (reliure de l’époque). 188 ff. Texte sur deux colonnes. 33 à 37 lignes à la colonne. Rubriques. 40 premiers f. dans une encre plus pâle. Cachet de cire rouge avec armoiries sur la première garde

Lot n° 94 : \”Vie de sainte Marguerite\” en vers français. Manuscrit de la fin du XVe siècle. 120 x 166 mm. Vélin. Velours rouge (reliure postérieure). 19 f. et 18 lignes à la page. Manuscrit composé de 658 vers en français. Une grande lettrine et enluminée et une bordure ornant le premier f. et vingt petites lettrines enluminées.

3) Lundi 2 décembre à 9h30 à Tours : HÔTEL DES VENTES GIRAUDEAU S.A.R.L

Lot n° 38 : LIVRE D’HEURES MANUSCRIT A L’USAGE DU DIOCESE DE ROUEN. [Normandie], [c. 1500] In-8°, veau fin XVIe, dos lisse et plats ornés d’un semis de larmes, tranches dorées. Médaillon doré au centre des plats, figurant le Christ en croix, et entrelacs aux angles.
\”Françoise\” au premier plat et \”Gérard\” au second. 
Ex-libris Madame Vve Louis Collin de la Contrie (1840), avec mention : « Ce beau livre d’heures du XVIème siècle a paru aux expositions de Rennes en 1860 et en 1872. » Il a donc appartenu à la veuve du chef chouan Louis Charles René Collin de la Contrie (1761-1834), enterré au Tiercent (Ille-et-Vilaine).
Ex-libris manuscrit A. Berthelot sacerdos anno Domini 1716 et deinde vicarius seu curatus ab anno 1727 usque ad annum 1751 (A. Berthelot prêtre l’an du Seigneur 1716, et ensuite vicaire ou curé de l’an 1727 jusqu’à l’an 1751).
Texte en gothique sur parchemin. (3) f. de garde, 109 f. non chiffrés. 160 x 117 mm (justification : 95 x 65 mm). Réglure, 16 lignes par page. Lettrines et fins de lignes enluminées en bleu, rouge et or. Gracieux décor floral polychrome peint à la marge de nombreux feuillets. Petit personnage grotesque et oiseaux peints au f. 88.
Contenu : f. 1-6 : Calendrier de juillet à décembre en français, f. 7-97 : Heures en latin, f. 98-103 : Heures en français. Les patrons de l’Eglise de Rouen se trouvent au calendrier : 11 octobre saint Nigaise (Nicaise), évêque de Rouen, 22 octobre saint Mellon premier apôtre et premier évêque de Rouen, 23 octobre saint Roumaing (Romain), évêque de Rouen On trouve aussi dans les litanies des saints des séquences bien rouennaises : « S. Mellone, S. Romane, S. Audoene, S. Ausberte Sta Katherina, Sta Austreberta ». Sans le début du calendrier et les premières pages de texte.

4) Lundi 9 décembre à 14h00 à TOURS  : FRANCOIS ODENT HÔTEL DES VENTES MICHEL COLOMBE S.A.R.L
Lot n° 82 :  MANUSCRIT. Notices et extraits des manuscrits Français de la Bibliothèque Impériale de St Pétersbourg. Rapport présenté à son excellence Monsieur le baron de Barante par Jn ALLIER juillet 1837, 152 p.

Voir [ lien ]

7 Nov 2013
Jean-Luc Deuffic

Ventes de Novembre 2013

ARIEGE ENCHERES : 25 novembre 2013 –  HOTEL DES VENTES 23, place du Marché au bois Commissaire-Priseur 09100 PAMIERS

Lot n° 46 – Livre d’Heures manuscrit gothique. Exemplaire sur velin daté 1474. 1 feuillet banc, 12 f mois, 1 feuillet banc, 135 f, 15 lignes à la page de 11,5 cm x 8 cm. 12 lettres peintes en bleu, vert, rouge, feuille d’or. Décor de fleurs, branches et oiseaux en encadrement de la page. 182 lettres majuscules à la feuille d’or sur fond rouge et bleu. Texte 3 couleurs noir, rouge et bleu. Pleine reliure postérieure. Plats estampés à froid. Dos muet. Tranches or. Exemplaire non rogné. Ex sans paginations, ni colofon rendant la collation impossible sans autre référence. Ex libris « The rever Jonathan Boucher », inscription ancienne au crayon « bibliothèque guy Tournier. Manuscrit de Bologne, heure de Notre Dame à l’usage de Rome ». 2 minuscules trous de vers marginal aux 3 pr et 3 derniers feuillets. Très bel exemplaire.
Lot n° 47 – Heures gothiques. Ex sur velin. 1529. Par François Regnault. 1 vol de 118 feuillets de 14,5 x 8,5. Pl reliure postérieure in 8, sans pagination, ni colo fond rendant la collation impossible sans autre référence. Texte en rouge et noir. Page de titre illustrée des marques de François Regnault (éléphant) « Heure de (illisible) ». 50 gravures bois pleine page avec un quatrain sous la gravure. Qualité de tirage très irrégulière. 4 gravures en ¼ de page. Nombreuses lettres majuscules et vignettes gravées. Exemplaire rogné court en tête de plusieurs feuillets avec manques. 3 tranches dorées. Notes manuscrites d’un propriétaire le localisant comme Heures de Lisieux. Bon exemplaire malgré les quelques petits défauts décrits.

CHRISTIE’S : VALUABLE MANUSCRIPTS AND PRINTED BOOKS — 20 Novembre 2013 — London, King Street. De nombreux manuscrits précieux …

25 Mai 2013
Jean-Luc Deuffic

Ventes juin 2013 : Livre d’heures manuscrits, et la \”Summa\” de Raymond de Peñafort

Vente Piasa du mardi  11 juin 2013 – Experts : Emmanuel Lhermitte, Stéphanie Martin

Lot 56 : Livre d’heures à l’usage de Paris, atelier de Maître François (ou proche de lui), vers 1475. Voir la description détaillée sur le site en ligne [ lien ]
294 f. 163 x 108 mm. Au f. 36 : représentation des destinataires en prière
Provenance : mentions fin du XVIe / début du XVIIe siècle : \” ANTONIVS ~ ANTHOINE ~ 1594 \” (f. 34).  \” ANTHOINE \” : . . LAC (DULAC ?)
\” LON TANC A DIEV \” répété trois fois (f. 128v), la dernière suivie d’une date : \” LON TANC A DIEV ~ 1413 \” (pour 1613). Probablement  l’anagramme de l’un des possesseurs de ce manuscrit : Antoine Dulac. Le nom reste courant. Citons un \”Anthoine Dulac, docteur ez droitz, advocat en la cour de parlement de Paris\” :  voir une délibération du 25 décembre 1582, des consuls de Lyon, par laquelle ils font choix d’Antoine Dulac, avocat au Parlement de Paris, pour deuxième avocat pensionnaire de la ville (R. Delachenal, Histoire des avocats au Parlement de Paris, 1300-1600, p. 446-448. [ lien ])


© Piasa

Lot 57 : Livre d’heures à l’usage de Rouen, vers 1485. 136 f. 145 x 102 mm. Provenance :  livre de raison, famille localisée autour de Cricqueville-en-Auge (Calvados) dès le début du XVIe siècle : notes de différentes mains : 6 jan. \” Mardy je prends possession du benefice de Criqueville – 1508 \” ; \” Lucas \” ; 27 févr. : \” Ma seur Olive deceda en 1593 \” ; \” Elle avoit este mariee en premieres nopces a Jacques Laisney et en secondes à Jean du Doict de Focqueville \” ; au calendrier, au mois de février :

Dam[oise]lle Avoie du Gripel femme et épouse de noble homme Noel Eury seigneur de la Fontaine donna ces présentes heures à Me Jean Lucas prêtre curé de Criqueville l’an de grace mil six cent au mois de juin en la journée de lingienye (sic)

Au 30 oct. \” Dedicatio ecclesie Crique \” ( = dédicace de l’église Saint-Germain de Cricqueville)
Autres annotations des XV/XVIe s. sur un feuillet de parchemin ajouté en fin du manuscrit : au verso mention manuscrite \”A Valognes / le 20 août 1830, / je fus donné à / M. Lebredonchet / vicaire d’Orglan / des\”.
Description détaillée sur le site en ligne [ lien ]


Eglise de Cricqueville-en-Ange [ source ]


© Piasa

Avoye du Gripel
est maraine (le 13 décembre 1609), de Jacques, fils dud. Olivier Le Monnier, sr de Tessel, et de Françoise Georgelier (Tessel-Bretteville E. Suppl. 1284. – GG. 1. Archives du Calvados)

Vente Ferraton des vendredi 21 et samedi 22 juin 2013

Lot 102 :  RAYMOND DE PENAFORT. – Summa casuum. Manuscrit XIII/XIVe s., contenant la seconde recension de la « Summa » de Raymond de Peñafort (la 1re recension date de 1224 ; la 2e, avec le 4e livre sur le mariage, a été rédigée à Rome vers 1235). Origine française. 207 f. sur vélin de 128 x 90 mm. 2 col. de 34 lignes. Au dernier f. d’une main malhabile du 16e s. : « Monseigneur Briçonnet ».
Lot 103 : Livre d’heures orné de 4 grandes et 11 petites miniatures – dernier quart du 15e s., vraisemblablement du Nord de la France. 71 f.   100 x 70 mm.

Description sur le catalogue en ligne FERRATON

18 Avr 2013
Jean-Luc Deuffic

Histoire et civilisation du Midi de la France – Collection E. SZAPIRO

La maison ADER propose le 22 mai 2013 une vente intéressante, sur le thème : Histoire et civilisation du Midi de la France, à partir de la collection E. SZAPIRO –  Nous y avons particulièrement relevé quelques lots:

5- Jehan Berthelemy, frère mineur, Traité de la vanité des choses mondaines. Manuscrit en français sur papier, XVe s.


© Ader

Pour ce texte, voir par exemple, le très beau manuscrit de la Bibliothèque de l’Arsenal, Ms-5102 réserve : « A la louenge et honneur de Dieu et contempnement des chouses terriennes, ci commance ung petit traitté de la vanité des choses mondaines, fait l’an mil quatre cens soixante six a l’instance de honnorable et devote religieuse seur Jehanne Gerande, du païs de Prouvence, du très religieulx couvent de l’Umilité Nostre Dame de Longchamp, par le plus petit et indigne des Mineurs frere Jehan Berthelemy ». Débute : « Semblance radieuse, figure et clere ymaige de Dieu en Trinité, dame raisonnable, se tu ne dors, tu es aveuglée par pechié… » — Fin : « …laquelle nous soit par luy octroye et doulcement donnée. Amen. — Parfaict et acompli d’escripre l’an 1466. »


© Paris, BnF, Arsenal, 5102, f. 3, détail

Autre exemplaire : Paris, BnF, Fr. 13305, numérisé sur Gallica.
Du même auteur, Jehan Berthelemy, Paris, BnF,Français 1880 : « Le Livret de craincte amoureuse »

7 – Coutumes d’’Albi. Manuscrit du milieu du XIVe siècle en langue d’oc.

27 – Censier de l’’archiprêtré de Sparre (= Lesparre) et de  \”Sancti Stephani de Colonesio\” ( = Saint-Estéphe de Calones, et non \”Colomies\” comme l’indique le catalogue). Manuscrit en latin sur parchemin, 43 f. XIVe s. Au XIIIe s. Saint-Esteve (de Calones) deviendra la cure annexe de l’archiprêtré de Lesparre, un des 10 archiprêtrés du diocèse, dirigé par Gui Martin de Saint-Estèphe, seigneur de Calon. [ lien sur Saint-Estèphe] – En 1353, Pey de Lafitte, procureur général d’Amanieu de La Mote, archevêque de Bordeaux, est archiprêtre de Lesparre  (ADG, G 94) –  Jean d’Espinay, issu d’une célèbre famille bretonne, évêque de Mirepoix, puis de Nantes, puis de Saint-Pol de Léon, fut archiprêtre de Lesparre à la fin du XVe s.

51 – Sentence du Sénéchal de Toulouse sur le procès entre le cardinal Georges d’’Amboise, évêque de Montauban, administrateur du monastère de Grandselve et noble Jean Ysalguier seigneur de Castelnau d’’Estrètefonds.
Georges d’Amboise fut abbé commendataire de l’abbaye cistercienne de Grandselve de 1477 à 1483.

100 – Libre dels lauzimes del noble Anthony de Lautrec dict Monssenor de Moscardo et de la nobla Domaisselle Clauda de Cayssac…  (= Antoine de Lautrec,  seigneur de Mouscardon, peut-être le fils de François Ier, seigneur de Puechmignon, et de Jeanne de Chasteigner).

Mercredi 22 mai à 14h00
Salle des ventes Favart 3, rue Favart – 75002 Paris
Ader
EMail : contact@ader-paris.fr

Catalogue en ligne

20 Mar 2013
Jean-Luc Deuffic

Vente Coutances 25 mars 2013

Vente du lundi 25 mars à 14h00 à Coutances – Maître Eric BOUREAU 

Lot n° 246 : Feuillet d’un livre d’heures. Miniature de la Pentecôte. Bordures de fleurs – France, XVe siècle. 180 x 130 mm.

Catalogue de la vente [ en ligne ]

9 Fév 2013
Jean-Luc Deuffic

Auction : Wendl, Rudolstadt

Auctioneers Wendl : 75th Auction : 28.02. – 02.03.2013 : Kat.Nr. 2507 : Livre d’heures, France, enluminure flamande, 155 x 110 mm


Calendrier, janvier

Photos et description en ligne

Auctioneers Wendl
August-Bebel-Straße 4
07407 Rudolstadt
e-Mail: kontakt@auktionshaus-wendl.de

7 Fév 2013
Jean-Luc Deuffic

Vente Amiens 24 février 2013 : Le Maitre de Martainville

La vente de Livres anciens et modernes du dimanche 24 février à Amiens (Maître Frédéric DELOBEAU), propose sous le lot 90 un Livre d’heures (XVe s. ??) dont la décoration est attribuée au Maitre de Martainville, nommé ainsi d’après le ms 183 de la BM de Rouen.
57 f. 175 mm x 100 mm. Ex libris : Dunoyer.
Description du manuscrit sur le catalogue en ligne

Voir pour comparaison un autre Livre d’heures du même maitre [ lien ] et le Harley 2936 de la British Library.

29 Nov 2012
Jean-Luc Deuffic

Vente Artcurial du 4 décembre 2012 : Collection Liuba et Ernesto Wolf

Artcurial : COLLECTION LIUBA ET ERNESTO WOLF – 4 décembre 2012
Expert : livres et manuscrits : Bernard Clavreuil

Lot 38

Livre d’heures à l’usage de Rome. Bruges, 1430-1440. 90 x 70 mm. 162 f. [ catalogue ]
Lot 39
Livre d’heures à l’usage de Rouen pour la famille Allorge
Superbe manuscrit sur parchemin. Rouen, vers 1440, 1470-1480, 1502. 210 x 145 mm. 137 f.
Plusieurs campagnes dans la décoration : miniatures attribuées au Maitre de Talbot, à Robert Boyvin, et à un peintre rouennais [ catalogue ]



D’argent, au chevron de gueules accompagné de 3 têtes de coq de sable crêtées et barbées de gueules, au chef de gueules semé d’abeilles d’or à trois ruches brochantes du même


De gueules à trois gerbes d’or accompagnées de 9 molettes de même (Allorge)

Lot 40
Heures à l’usage de Rome
Florence, vers 1485-1490. 87 x 65 mm. 84 f. [ catalogue ]
Lot 43
Office des morts. Manuscrit enluminé sur parchemin
Paris, vers 1493-1500. 130 x 90 mm. 52 f. Miniature attribuable au Maître d’Étienne Poncher [ catalogue ]
Lot 48
Hore intemerate Virginis marie secundum usum Romanum
Paris, 2 juillet 1505. Anonyme. In-8° gothique. 154 x 100 mm. 134 f. Provenance : Louise de La Vieuville, carmélite, fille de Charles Ier de La Vieuville (1583-1653) et de Marie Bouhier de Beaumarchais (v. 1605-1663) [ catalogue ]
Lot 49
Heures à l’usage de Rome imprimées sur vélin
Paris, Gilles Couteau pour Guillaume Eustace, 1513. In-8° gothique. 203 x 125 mm. 119 f. [ catalogue ]

ARTCURIAL Briest – Poulain – F. Tajan
http://www.artcurial.com
fwanecq@artcurial.com

21 Nov 2012
Jean-Luc Deuffic

Livres d’heures : Ventes Sotheby’s (5-12-2012) – Rieunier & Associés (3-12-2012) – Kaupp (7-12-2012)

SOTHEBY’S
Western Manuscripts & Miniatures – London | 05 December 2012 |
Le catalogue de la prochaine vente Sotheby’s est à présent en ligne. Plusieurs beaux manuscrits présentés, dont le lot 20, un LH à l’usage de Paris (ci-dessus) enluminé par la Maître de Boucicaut ou son atelier. A noter les armes peintes, dont peut-être (à gauche) celles de la famille de CORLIEU (voir base ROGLO) : “de sinople au chevron d’argent, chargé de trois quintefeuilles de gueules”….
Catalogue Sotheby’s

RIEUNIER et associés du 3 décembre :
Lot 5 : HEURES À L’USAGE DE ROME. Sud-Ouest de la France, probablement Toulouse, vers 1420- 1435. 145 x 100 mm. V + 177 + ii f.
Catalogue en ligne

 
KAUPP du 7-12-2012 :
Katalog Auktion 68 : Bücher & Autographen
Lot 3000. Livre d’heures donné comme parisien (mais plutôt flamand selon notre ami Hanno Wijsman de l’IRHT)
Catalogue en ligne

5 Sep 2012
Jean-Luc Deuffic

Décembre chez Sotheby’s : le \”Mystère de la Vengeance\” et le \”Roman de Gillion de Trazegnies\”

La célèbre maison Sotheby’s annonce pour décembre prochain la vente de deux manuscrits exceptionnels provenant de la bibliothèque du duc de Devonshire, à Chastworth :

The Mystere de la Vengeance, estimated at £4-6 million, was illuminated for Philip the Good (1396-1467), Duke of Burgundy, probably the greatest royal art patron and book collector of the late Middle Ages. The manuscript is documented in the ducal accounts for July 1468, detailing the payments to the court artist Loyset Liédet for each of the manuscript’s 20 magnificent large illuminated miniatures(at a price of 18 livres a picture). The Mystere de la Vengeance is the deluxe 2-volume text of a play in French, which was performed for Philip the Good himself. It opens with a list of characters, and is laid out like a modern film or playscript, with stage directions and speaking parts. The breath-taking pictures are byfar the finest illustrations of medieval drama in any illuminated manuscript.The manuscript passed from the library of Philip the Good into those of Charles the Bold (1433-77) and then Mary of Burgundy (1457-1482), whose husband, the Holy Roman Emperor Maximilian of Austria (1495-1519), also had the play performed. It was acquired by the sixth Duke of Devonshire at the celebrated Roxburghe sale of 1812, when it sold for £493.10s., then the highest price ever paid for any illuminated manuscript.

Sur ce manuscrit, voir par exemple : Comte Paul Durrieu, Découverte de deux importants manuscrits de la « Librairie » des ducs de Bourgogne,  dans Bibliothèque de l’école des chartes,  71,  1910, p. 58-71 [ en ligne sur Persée ]

The second illuminated manuscript is a romance of chivalry – a literary account in French of the fictional and swash buckling Deeds of Sir Gillion de Trazegnies in the Middle East. It was illuminated in 1464 for Louis de Gruuthuse (1422-92), courtier to Philip the Good and the greatest private bibliophile in the Burgundian Netherlands. It was afterwards in the library of François I, king of France 1515-47. The manuscriptis illustrated with 8 large and 44 smaller miniatures. Like the manuscript of the Vengeance, it is in flawless, sparkling condition. The manuscript, estimated at £3-5million, tells the tale of Gillion, a quintessentially medieval romance with knights on horseback, jousting, alove triangle and fantastical accounts of the court of the Sultan. On his wayback from pilgrimage to the Holy Land, Gillion is taken prisoner by the Sultanat Cairo. Fortunately for him, he is spared from death by the Sultan’s loves truckdaughter, who, on receipt of the news that his wife and children athome in Trazegnies have died, he proceeds to marry. Gillion later learns, however, that his first wife and children are still alive. In order to resolve the sin of bigamy, his two wives enter a convent in Belgium and, on Gillion’s death, his heart is buried between them. The bibliographer and founder of the Roxburghe Club exclaimed in 1817, “The reader sighs to take leave of such a volume.”

Sur ce manuscrit voir la récente édition de Stéphanie Vincent (éd.), Le Roman de Gillion de Trazegnies, Turnhout, Brepols, 2011 (Textes vernaculaires du Moyen Âge, 11)
Infos et biblio sur le site d’Hanno Wijsman :  Luxury Bound
ARLIMA

Pages :«12345678»