11 Jan 2013
Jean-Luc Deuffic

Lire le Roman de la rose aujourd’hui : journée d’étude à la Bibliothèque nationale de France


 
Lire le Roman de la rose aujourd’hui
Pour accompagner l’exposition L’art d’aimer au Moyen Âge, le Roman de la rose qui se tient à la Bibliothèque de l’Arsenal jusqu’au 17 février 2013, la Bibliothèque nationale de France propose une journée d’étude le 18 janvier 2013 (site Tolbiac, petit auditorium) sur le thème \”Lire le Roman de la rose aujourd’hui\”. Les meilleurs spécialistes de l’histoire littéraire (le matin) et de l’histoire de l’art (l’après-midi) feront la synthèse des interprétations nouvelles que le Roman de la rose a suscitées et suscite en ce début du XXIème siècle.
La journée s’achèvera sur une communication de Stephen Nichols, un des pères fondateurs de la bibliothèque numérique du Roman de la rose.
Visite de l’exposition à l’issue de la journée d’étude

PROGRAMME
matin
9h30 Ouverture
Jacqueline Sanson, directrice générale de la Bibliothèque nationale de France
10h Introduction
L’art d’aimer au Moyen Âge et le Roman de la Rose
Michel Zink, professeur au Collège de France, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres
Aspects littéraires
Président de séance : Pierre-Yves Badel, professeur honoraire de littérature médiévale, Université Paris VIII, Vincennes-Saint-Denis
10h30 La Rose en débat. Christine de Pizan lectrice du Roman ou du Livre de la Rose ?
Jacqueline Cerquiglini-Toulet, professeur de littérature médiévale française à l’Université Paris IV-Sorbonne
11h – 11h15 Pause
11h15 Cent ans avant le « débat gracieux » : lecteurs pudiques et gynéphiles de Jean de Meun
Andrea Valentini, maître de conférences à Paris III-Sorbonne Nouvelle
11h45 Le Roman de la Rose moralisé de Jean Molinet (circa 1500) ou l’art de l’exégèse au service du prédicateur
Jean Devaux, professeur de langue et littérature médiévales à l’Université du Littoral – Côte d’Opale (Dunkerque)
12h15 Les étranges occupants du verger de Deduit ; réflexions sur une figure mal aimée, la personnification
Armand Strubel, professeur de littérature médiévale à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3

après-midi
Aspects artistiques et thèmes iconographiques
Président de séance : Herman Braet, professeur émérite de littérature médiévale française et occitane aux Universités d’Anvers et de Louvain
14h30 Contributions de l’historiographie des manuscrits à peintures à la lecture du Roman de la Rose
Eberhard König, professeur émérite d’Histoire de l’Art à l’Université de Berlin
15h La mise en image du songe dans les enluminures d’incipit du Roman de la Rose : effets de cadre et de miroir
Fabienne Pomel, maître de conférences en langue et littérature médiévales à l’Université de Rennes 2
15h30 – 15h45 Pause
15h45 Aimer le vrai Dieu d’amour : la réhabilitation de Jean de Meun dans les manuscrits Arsenal 3339 et Français 24392 de la Bibliothèque nationale de France
Lori Walters, professeur de français à l’Université d’Etat de Floride
16h15 Lire et voir le Roman de la Rose entre le Moyen Âge et la Renaissance : la réception du poème dans les arts figurés autour de 1500
Carmen D. Teodorescu, doctorante au Centre André Chastel
16h45 Conclusion
Pour une lecture dynamique du Roman de la rose ?
Stephen Nichols, professeur à l’Université Johns Hopkins de Baltimore

Lire le Roman de la rose aujourd’hui
Petit auditorium – hall Est
Quai François-Mauriac – Paris 13e
vendredi 18 janvier 2013
9h30 – 18h
Entrée libre

EXPOSITION EN LIGNE / L’ART D’AIMER AU MOYEN ÄGE

 

11 Jan 2013
Jean-Luc Deuffic

« Aveux » de Philippe de Harville (1529-1530)


© Binoche & Giquello. Philippe de Harville présente son aveu au roi François 1er

La maison Binoche & Giquello (expert : Emmanuel de BROGLIE) propose à leur vente du 23 janvier un aveu enluminé de Philippe de Harville, pour sa seigneurie de Millemont (1529)

Lot n° 83 :
« Avev de Millemont 1529 ». Manuscrit de la première moitié du XVIe siècle, calligraphié et enluminé sur peau de vélin, en un volume in-4° (225 x 315 mm), daim vert, tranches dorées (reliure début XVIIIe s.). 39 f., dont 37 sur peau de vélin: 2 [bl.] + 34 + 2 (in-8°) + 1 [bl.]. Premier feuillet de texte orné d’une grande lettrine enluminée (94 x 90 mm) montrant le seigneur de Millemont en train de présenter son livre d’aveu au roi François Ier. Large bande, également enluminée, en marge extérieure et en pied. Composition du volume  :
— procès-verbal, dressé par Pierre Bureau, bailli de Neauphle-le-Châtel, de l’aveu rendu au Roi par devant notaire, le 24 janvier 1529 [i. e. 1530 n. st.], par Philippe de Harville, seigneur de La Grange-du-Bois, Saint-Germain-de-Morainville, Thiverval, Plaisir, La Chesne et Millemont, pour ses fiefs, terres et seigneuries dépendant de la baronnie de Neauphle (f. 1r – 32r) 
— procès-verbal de l’aveu rectificatif du précédent, dressé le 24 octobre 1530 (f. 32r – 34r)
— transcription de deux lettres patentes du Roi du 1er février 1537 [i. e. 1538 n. st.] relatives à ces aveux (2 ff. in-8° sur papier). Reliés à la suite, 37 f. du début du XVIIe s.
— procès-verbal concernant ces aveux, dressé par le lieutenant civil et criminel du bailliage de Montfort-l’Amaury, le 24 avril 1608 (1 f.)
— copie collationnée à la même date des aveux précédents de 1529 et 1530, suivie de celle des lettres patentes de 1537 (f. 1r – 35r). Ex-libris manuscrit en page de garde de Louis de Harville, sieur de Millemont.

Source : Binoche & Giquello : catalogue en ligne

La Houghton Library de l’Université de Harvard (Cambridge, USA) conserve un aveu similaire (MS. Typ 0475), de même format (222 x 300 mm), portant la date du 23 janvier 1529, dressé ici pour la seigneurie de \”Neauphle le Chastel\” (Neauphle-le-Château) :


© Cambridge, Harvard University, Houghton Library,  MS Typ 0475 – (Source : Houghton Library. MS Typ 475    http://nrs.harvard.edu/urn-3:FHCL.HOUGH:864055)

A Tous ceulx qui ces presentes lectres verront Pierre Bureau Escuyer licencié en loix advocat en la court de parlement et bailly de Neauphle le Chastel pour le Roy nostre sire salut. Savoir faisons que par devant Thomas Fleury clerc tabellion juré en la chastellenie dudict Neauphle fut present en sa personne Noble homme Philippe de Harville escuyer seigneur de la Granche, du Boys de Sainct Germain, de Morainvillé, Thiverval, Plaisir, La Chesne et Meillemont Lequel advoua et par ces presnetes advoue a tenir en plain fief a une seulle foy et hommaige du Roy nostredict seigneur a cause de son chastel, baronnie et chastellenie dudict Neauphle le Chastel Les fiefs arrierefiefs, terres et seigneuries, possessions, heritaiges, dommaines, cens, rentes et choses qui ensuivent Cest assavoir Premièrement Le manoir de la Granche du Boys fermé a murs et a fossés …

Digital Medieval Manuscripts at Houghton Library :
Le manuscrit de la Houghton Library contient : 1. Aveu et dénombrement de Philippe de Harville \”escuyer, seigneur de la Granche du boys, de Saint-Germain de Morainville, Thiverval, Plaisir, La Chesne, et Meillemont\”, 24 janvier 1529 (f. 1r-33v), avec une addition datée de 24 octobre 1530 (34r-35v) — 2. Aveu et dénombrement de Pierre de Harville, \”escuier, seigneur de la Granch du boys, de Saint-Germain de Morainville, Thiverval, Plaisir en partie, la Chesne, Meillemont, et des quatre parts et portions, les cinq faisant le tout, de la terre et seigneurie de la Breteschelle\” fait 16 juillet 1563 (ir-xxxviiir). Reliure aux armes de Louis-Hercule-Timoléon de Cossé, duc de Brissac

Voir aussi aux archives du château de Chantilly (1-CD-007), l’aveu de Philippe de Harville pour le fief de Villebois (6 juin 1531) : 

Foi et hommage pour le fief de Villebois, fait par Philippe de Harville, seigneur de La Grange-du-Bois, au nom et comme tuteur d’Esprit et de François de Harville, enfants mineurs de feu Fiacre, « au village de Villebon en ung hostel qui fut et appartint à feu maistre Guillaume Fusée, en son vivant procureur en Parlement, auquel lieu ledit tuteur, parlant à Isabeau Picquet, femme de Jehan Dauxerre, soy disant fermière pour maistre Estienne Ferron, procureur en Parlement, a demandé s’il y avoit aud. lieu personne commis pour led. Ferron, en quelque droict que led. fief de Villebon luy appartînt, pour recepvoir les foy et hommage… » 

Documentation : généalogie des Harville (Etienne Pattou)

10 Jan 2013
Jean-Luc Deuffic

Medieval Manuscripts Provenance

Saluons le retour de Peter Kidd sur son blog :

Medieval Manuscripts Provenance
Occasional notes and observations, and things I don’t want to forget

http://mssprovenance.blogspot.fr/

Pages :«1...63646566676869...238»