Voir les articles dans "Colloques, séminaires"
3 Avr 2008
Jean-Luc Deuffic

Le Sang dans la France médiévale

Le Symposium 2008 de l’IMS (International Medieval Society, Paris) aura lieu les 24-26 juin à la Sorbonne (Paris IV), avec comme thème \”Le Sang dans la France médiévale\”. Les invités d’honneur seront Miri Rubin (Queen Mary, University of London) et Franck Collard (Université Paris X-Nanterre).
Voir le programme à cette adresse:
[Lien]

3 Avr 2008
Jean-Luc Deuffic

Università degli studi di Firenze. Séminaire sur les Écritures cursives

Università degli studi di Firenze. Facoltà di Lettere e Filosofia
Dipartimento di studi sul Medioevo e il Rinascimento
Seminario permanente sulla corsività
Séminaire permanent ‘Écritures cursives’ · Workshop on cursive handwriting
III incontro internazionale
Firenze, venerdì 18 aprile
Sala di consultazione del Dipartimento, via degli Alfani 37 (primo piano)
Gli incontri annuali del ‘Seminario permanente sulla corsività’ costituiscono un momento di riflessione tecnica, teorica e storica su un aspetto fondamentale della cultura grafica e delle pratiche di scrittura dall’antichità romana al Rinascimento.
Il primo incontro si è tenuto il 12 maggio 2006 a Parigi presso l’École nationale des chartes (a cura di Marc Smith); il secondo incontro si è tenuto il 20 aprile 2007 al Trinity College di Cambridge (a cura di Tessa Webber).
Gli incontri sono organizzati in forma di seminari aperti ed informali; prevedono relazioni di circa 30 minuti tenute da studiosi invitati seguite da una discussione. Sono benvenuti interventi non previsti dal programma.
L’ingresso al Dipartimento (primo piano della Facoltà di Lettere e Filosofia) è dall’ingresso provvisorio di via degli Alfani 37.
PROGRAMMA
MARC SMITH (École nationale des chartes, Paris), Corsività e cognizione: qualche osservazione neuropaleografica
MARCELLO MOSCONE (Università di Palermo), La cultura grafica di Goffredo, primo notaio pubblico latino di Palermo (1197-1202)
LAURA PANI (Università di Udine), Verso la littera minuta cursiva: prime osservazioni sulle pergamene capitolari di Cividale del Friuli
CARMEN DEL CAMINO (Universidad de Sevilla), Las góticas cursivas castellanas: evolución y ámbitos de uso (siglo XIV)
PAOLO CHERUBINI (Università di Palermo), Maestro Iacopo da Lucca insegna a scrivere la corsiva
ANTONINO MASTRUZZO (Università di Pisa), La scrittura di Lorenzo dei Medici
Discussione, coordina MARCO PALMA (Università di Cassino) / STEFANO ZAMPONI (Università di Firenze)

27 Mar 2008
Jean-Luc Deuffic

C.E.M.A. Colloque 27-29 mars 2008 : Palimpsestes : écriture, effacement et réinscription dans l’Angleterre médiévale

Colloque du Centre d’études médiévales anglaises (CEMA) de l’Université Paris-Sorbonne Paris IV organisé en l’honneur d’André Crépin, professeur émérite de Paris IV et membre de l’Institut de France.
Un palimpseste est un manuscrit dont on a effacé l’inscription première, en grattant le parchemin ou en le lavant, pour pouvoir réécrire par-dessus. Il s’agit donc d’une succession de couches de texte, dont seule la dernière est généralement lisible à l’œil nu, les strates plus profondes ne faisant au mieux qu’affleurer par endroits. Malgré les difficultés et les frustrations que son étude implique, le palimpseste fascine, car il est témoignage de la disparition d’un texte, d’une écriture, d’une provenance, et promesse latente d’un dévoilement de ceux-ci. Il apporte un éclairage sur la généalogie du texte existant et de son inscription dans une tradition et dans l’histoire du parchemin sur lequel il a été consigné.
Cette quête de l’écriture cachée débouche, de manière plus générale, sur la recherche du texte antérieur, de ce qui précéda le souvenir qui persiste, de l’histoire qui préfigura celle qui a survécu. Aussi le palimpseste représente-il le processus d’adaptation, de traduction et de réécriture qui informe une partie importante de la production littéraire médiévale.

Programme du colloque
JEUDI 27 MARS … SALLE DES ACTES
14h15 Ouverture du colloque: Leo CARRUTHERS (Paris IV) et Marthe MENSAH (Reims)
15h – 16h15 Session I: Manuscrits présidée par Laura KENDRICK (Versailles Saint-Quentin)
Adrian PAPAHAGI (Cluj, Roumanie): An Anglo-Saxon palimpsest in Fleury? An analysis of Orléans BM, MS 342 (290)
Peter STOKES (Cambridge): Recovering palimpsests: some tools and techniques 16h30 – 16h50
Jane ROBERTS (London): Some psalter glosses in their immediate context 16h55 – 17h40 Discussion
17h45 Cocktail au Club des Enseignants de la Sorbonne : toast porté par Jean-Claude MARTIN VENDREDI 28 MARS … MAISON DE LA RECHERCHE
9h30 – 10h45 Session II: Etymologie et lexique présidée par Henry DANIELS (Dijon) Myriam MÉAR (Paris IV): The Sandwich short of a picnic
Gloria CIGMAN (Warwick): Doublets and prose: the harvesting of English vocabulary in the later Middle Ages
11h – 12h15 Session III: Réécriture(s) et diffusion(s) présidée par Henry DANIELS (Dijon)
Gabriella CORONA (York): Latin legends of the Virgin Mary
Arlette SANCERY (Paris IV): La Judith anglo-saxonne, un palimpseste biblique ?
12h30 Déjeuner des intervenants au Club des Enseignants de la Sorbonne
14h30 – 16h15 Session IV: Réinscriptions homilétiques vieil- et moyen-anglaises présidée par Jean-Pascal POUZET (Limoges/Paris IV)
Paul E. SZARMACH (Medieval Academy of America): The palimpsest and Old English homiletic composition Winfried RUDOLF (Oxford): Tormented souls on scratched parchment – textual intervention in an exhortatory sermon in Oxford, Bodleian Library, MS Bodley 340 and its parallels
Stephen MORRISON (Poitiers): Textual transformation in some late Middle English sermons
16h30 – 17h45 Session V: Transpositions moyen-anglaises présidée par Jean-Pascal POUZET (Limoges/Paris IV)
Gila ALONI (Lynn University, Floride): The palimpsest as a form of destruction of archetypes – con(text)ualizing Chaucer’s Philomela
Florence BOURGNE (Paris IV): Resisting palimpsests: vernacular engravings in the late Middle English period
SAMEDI 29 MARS … SALLE DES ACTES
9h30 – 11h15 Session VI: Palimpsestes arthuriens présidée par Martine YVERNAULT (Limoges)
Claire VIAL (Paris III): Les lais bretons en moyen anglais, ou les limbes de l’ascendance
Kevin J. HARTY (La Salle, Philadelphie): Completing the medieval with the modern: Eric Rohmer and Chrétien de Troyes’ Le conte du graal
Colette STÉVANOVITCH (IDEA, Nancy-Université): Enquiries into the textual history of the 17th-century Sir Lambewell (British Library, MS Additional 27897)
11h45 – 13h Session VII: Palimpsestes esthétiques et génériques présidée par Tatjana SILEC (Paris IV) Jean-Marc ELSHOLZ (Paris I): Sous les textes, l’image : le récit esthétique de la « matière de Bretagne » dans le film Excalibur de John Boorman
Leo CARRUTHERS (Paris IV): Rewriting genres: Beowulf as epic romance

Site web du CEMA [Link]

Autres activités du CEMA:
Les prochains séminaires CEMA / AMAES de lecture de manuscrits écrits en vieil- ou moyen-anglais auront lieu à la Maison de la Recherche de Paris IV, 28 rue Serpente, salle D 117, les samedis suivants de 10h à 12h : 5 avril, 24 mai, 21 juin

17 Mar 2008
Jean-Luc Deuffic

Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris : Les regroupements textuels au Moyen Âge

Les regroupements textuels au Moyen Âge. Exploitation, fonctionnalités et logiques de rassemblement entre collection manuscrite et archive. Tel sera le thème abordé lors des Journées d’études des 20 et 21 mars 2008 du LAMOP (Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris C.N.R.S/U.M.R 8589, Villejuif 7, rue Guy Môquet, Batiment C)
Jeudi 20 mars. Matin. Présidence: Jean-Philippe Genet
10h00 – Benoît Grévin, « De la collection épistolaire au formulaire de chancellerie (XIIIe-XVe siècle): enquêtes fonctionnalistes, transitions typologiques et fractures disciplinaires »
11h00 – Wagih Azzam, Olivier Collet, Yasmina Foehr Janssens, « Mise en recueil et fonctionnalité de l’écrit »
Après-midi. Présidence: Monique Goulet
14h00 – Stéphane Gioanni, « La littérature patristique dans les collections médiévales: réceptions et réécritures »
15h00 – David Ganz, « Les collections de capitulaires carolingiens (IXe siècle) : traitement documentaire et approche littéraire »
16h00 Caroline Bourlet, « La fonction des compilations produites par les administrations à Paris: quelques jalons à travers deux exemples (prieuré Saint-Martin des Champs et réglementations de métier) »
Vendredi 21 mars. Matin. Présidence: Claude Gauvard
10h00 – Richard Trachsler, « De l’objet au texte et vice versa. Le statut du recueil manuscrit dans les études de la littérature du Moyen Âge »
11h00 – Pierre Chastang, « Des archives au codex : les enjeux de la rédaction des cartulaires (XIe-XIVe siècle) »
Après-midi. Présidence: Dominique Iognia-Prat
14h00 – Etienne Anheim, « Enquête préliminaire sur les recueils de pièces polyphoniques entre le milieu du XIVe et le début du XVe siècle. Typologie, circulation, intertextualité »
15h00 – Damien Kempf, « Réflexions sur les regroupements textuels des Chroniques de la Première croisade »
Inscriptions: benoit.grevin@orange.fr
Site LAMOP [Lien]

19 Jan 2008
Jean-Luc Deuffic

Evènements ~ Events

24–25 April 2008. \”Care and Conservation of Manuscripts,\” the eleventh seminar, organised by the Arnamagnæan Institute, the Arnamagnæan Commission and the Royal Library of Denmark, will be held at the University of Copenhagen, Faculty of Humanities [Link
Programme [Link]
Contact: ami[at]hum.ku.dk
Peter Springborg and Gillian Fellows-Jensen are the editors of the proceedings of the 10th seminar. All manuscripts for this should now have been sent to Peter at petersp[at]hum.ku.dk or Gillian at gfj[at]get2net.dk

21–25 July 2008. The Institute of Byzantine Studies within the School of History and Anthropology of Queen’s University Belfast is pleased to announce the Fifth International Conference on the Medieval Chronicle, at Queen’s University Belfast, Northern Ireland.
Themes of the conference are:
1. Chronicle: history or literature?
The chronicle as a historiographical and/or literary genre; genre identification; genre confusion and genre influence; typologies of chronicle; classification; conventions (historiographical, literary or otherwise) and topoi.
2. The function of the chronicle
The function of chronicles in society; contexts historical, literary and social; patronage; reception of the text(s); literacy; orality; performance
3. The form of the chronicle
The language(s) of the chronicle; inter-relationships of chronicles in multiple languages; prose and/or verse chronicles; manuscript traditions and dissemination; the arrangement of the text
4. The chronicle and the ‘reality’ of the past
How chronicles record the past; the relationship with ‘time’; how the reality of the past is encapsulated in the literary form of the chronicle; how chronicles explain the past; motivations given to historical actors; the role of the Divine
5. Art and Text in the chronicle
How art functions in manuscripts of chronicles; do manuscript illuminations illustrate the texts or do they provide a different discourse that amplifies, re-enforces or contradicts the verbal text; origin and production of illuminations; relationships between author(s), scribe(s) and illuminator(s)
Call for papers: papers in English, French, or German are invited on any aspect of Medieval Chronicle [If you would like to give a paper but feel unable to present a paper in any of the three main conference languages, please contact the conference organiser.] The organisers particularly invite papers which address the relationships between chronicles in the western (Latin) and eastern (Byzantine Greek) traditions; papers which address the link between art and text; and papers which deal with the Polish chronicle traditions. Papers will be allocated to sections to give coherence and contrast; authors should identify the main theme to which their paper relates. Papers read at the conference will be strictly limited to twenty (20) minutes in length. The deadline for abstracts is 1 February 2008 (maximum length one side A4 paper, including bibliography)
Contact: Dion C. Smythe, Institute of Byzantine Studies, Queen’s University, Belfast, Belfast, N. Ireland BT7 1NN, U.K. (dionsmythe[at]hotmail.com).

2–5 September 2008. \”Teaching Writing, Learning to Write,\” the XVIth Colloquium of the Comité International de Paléographie Latine (CIPL), will be held at Senate House, University of London. From the medieval viewpoint writing meant not only the skill of handwriting, but also the ability to write with \”correct\” understanding of grammar, punctuation, etc. The colloquium will address the psychology and sociology of the medieval scribe. How did scribes learn to write in the Middle Ages? What was the social and cultural significance of a script chosen for a particular function ? How was script influenced by features of fashion? What was the interface between scribe and reader and the graphic signs used to communicate a message? Such questions have an impact on the transmission of texts, the growth of literacy, and the history of reading. Contact: Pamela Robinson, Institute of English Studies, Univ. of London, Senate House, Malet St., London WC1E 7HU, U.K.
pamela.robinson[at]sas.ac.uk
[Link]

28-30 November 2008. Liber Conference Berlin. Manuscript librarians from across Europe will meet at the Staatsbibliothek Berlin to discuss matters of mutual professional interest. This Third International Conference of LIBER’s Manuscript Librarians Group follows meetings at the Kungliga Biblioteket, Stockholm, in 2000 and at the Koninklijke Bibliotheek, The Hague, in 2003.
The conference will focus on ways in which we communicate the manuscript holdings of our institutions to researchers, to scholars and to the public who visit exhibitions and use the internet. The meeting will work towards a greater mutual knowledge and an active exchange of information and experiences among European libraries, in keeping with the aims of the Group.
There will be a limit of 100 participants. As we anticipate a high demand, you are advised to book early
[Link]
The LIBER Manuscript Librarians Group recognises the unique significance of manuscript and archive collections, not only for the world of research and learning but also for the wider audience of those interested in history and cultural heritage. The primary aims of the Group are to act as a forum for curatorial concerns, and to enhance understanding and practical cooperation among curators across Europe, taking account of the differences in approach which have occurred historically.

7 Déc 2007
Jean-Luc Deuffic

Histoire des bibliothèques anciennes : les livres de juristes

Le séminaire Histoire des bibliothèques anciennes organisé par l’ Institut de Recherche et d’Histoire des Textes le vendredi 14 décembre 2007 sera une séance « orléanaise », consacrée essentiellement à des collections de livres juridiques et à leurs vicissitudes (10h – 12h30, IRHT, 40 av. d’Iéna, Paris 16e, salle Jeanne Vielliard)
 
Charles VULLIEZ (Université de Reims-Champagne-Ardenne)
La circulation des livres à Orléans au XVe siècle à partir des registres des notaires
Orléans a été au Moyen Âge un brillant foyer d’études, au XIIe siècle dans le domaine des « auteurs » et de la poésie, entre les XIIe et XIIIe pour l’art du dictamen, à partir du deuxième tiers du XIIIe siècle pour les disciplines juridiques, spécialement le droit romain.
Orléans n’a cependant pas eu de chance en ce qui concerne les manuscrits des œuvres étudiées dans ses écoles ou son université ou produites par celles-ci. Dans le Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque municipale de la ville, alias maintenant Médiathèque, surtout riche du fonds de l’ancienne abbaye de Fleury (Saint-Benoît-sur-Loire), on peut compter sur les doigts de la main les spécimens médiévaux hérités desdites écoles urbaines et université. Par ailleurs, à l’exception d’un petit inventaire, daté de 1420, conservé dans le « livre » de la nation de Touraine de l’université de la ville, aucun catalogue médiéval ne subsiste pour ces institutions. Aussi, toutes les mentions de manuscrits, tous les actes qui peuvent faire état de dons, ventes, mises en gage ou autres transactions intéressant ces derniers, sont-ils les bienvenus. C’est pour cette raison que nous avons décidé de faire un sort particulier aux indications de ce type qui figurent dans les minutes notariales du XVe siècle encore conservées pour cette ville ou qui avaient fait l’objet de transcriptions manuscrites par des érudits locaux, en l’occurrence les membres de la famille Jarry, pour celles détruites en 1940.
C’est à la présentation de ce petit corpus en gestation, pour lequel nous envisageons la possibilité d’une édition scientifique ultérieure, que nous voudrions nous attacher dans cette communication : nous ferons un tour d’horizon succinct de la documentation que nous avons actuellement rassemblée dans ce sens, à partir des transcriptions recueillies ou des minutes dépouillées et en nous interrogeant sur ce que ce type de sources est susceptible de nous apprendre sur la « circulation » des livres à Orléans en ce XVe siècle.

Florence FOURNIER (master de l’Université de Tours, CESR)
Les tribulations des livres de la grande Chancellerie de France
Le centre Augustin Thierry, site orléanais de l’IRHT, conserve un important fonds ancien (XVIe-XVIIIe siècles), spécialisé dans le domaine juridique et traditionnellement appelé « fonds de la Chancellerie ». Lorsque nous avons eu la chance de recevoir l’an dernier (dans le cadre de notre Master 2) la charge de ce fonds, il nous a fallu, en parallèle à un travail de conservation et de mise en valeur, tenter d’expliquer la présence à l’Institut de ces livres dont le nom seul évoque un brillant passé. Nous livrerons ici les quelques résultats de nos recherches, qui nous ont amenée à suivre les tribulations du fonds depuis sa création (officiellement en 1759) et sa conservation à la Chancellerie de France, jusqu’à ce qu’une partie des livres, passée par les structures ministérielles qui remplacèrent après la Révolution la Chancellerie, soit remise à l’IRHT en 1976, et encore pour les trente ans qui suivirent. Ces vicissitudes des livres, associées à la rareté de nos sources (essentiellement constituées des marques présentes sur les livres) et à leur maniement délicat (pour les documents d’archive en particulier) ont conféré à notre recherche des allures, parfois, d’enquête de roman policier.

contact : anne-marie.turcan[at]irht.cnrs.fr

Site web IRHT (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes) [Lien]

7 Déc 2007
Jean-Luc Deuffic

Colloque sur Jean Mabillon

Jean Mabillon, entre érudition et histoire culturelle
Colloque pour le tricentenaire
7/12/2007 au 8/12/2007
Renseignements : [En ligne]  
Tél. 01 44 41 43 10 fax 01 44 41 43 11

1 Nov 2007
Jean-Luc Deuffic

Journée d’étude du Réseau des médiévistes belges de langue française : l’Orient

Le Vendredi 16 novembre 2007 aura lieu la dix-huitième journée d’étude du Réseau des médiévistes belges de langue française. Le thème en sera l’Orient. Au programme:
S. Lavenne (UCL), Iconographie et politique sur les nomismata des empereurs macédoniens (963-1041)
C. Vanderheyde (ULB-Université Marc-Bloch–Strasbourg 2), La danse dans l’art byzantin : entre exaltation des cérémonies impériales et dérision des rituels païens
A. Boonen (UCL), Analyse du motif en Blütenblatt dans les manuscrits méso-byzantins datés. Application de la méthode.
B. Moulet (ULB-Univ. Paris I-Panthéon-Sorbonne), Les sceaux épiscopaux à Byzance : prosopographie et iconographie
R. Kappler (Université Marc-Bloch–Strasbourg 2), Guillaume de Rubrouck : passion de l’aventure, vocation de l’écriture
M. Privot (ULg), Approches codicologique et philosophique d’une œuvre arabe du XIIIe siècle
S. Moureau (FNRS-UCL) Un traité alchimique arabo-latin du XIIe siècle : le De anima in arte alchemiae du pseudo-Avicenne

Contact: Eric Bousmar, secrétaire (bousmar@fusl.ac.be)
Facultés Universitaires Saint-Louis
Salle des Examens (2e étage)
Boulevard du Jardin botanique, 43
B-1000 Bruxelles

25 Oct 2007
Jean-Luc Deuffic

Chroniques tardo-antiques et médiévales: perspectives croisées, Orient-Occident

Cycle thématique de l’ Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT) 2007-2008:
\”Chroniques tardo-antiques et médiévales: perspectives croisées, Orient-Occident\”.
Un jeudi par mois, de 14h30 à 16h30, au Centre Félix Grat, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris.
§ 8 novembre 2007: Qu’est-ce qu’une chronique? Définition et typologie.
§ 13 décembre 2007: De l’héritage revendiqué à l’héritage réel: la postérité d’Eusèbe § de Césarée dans les chroniques tardo-antiques et médiévales.
§ 10 janvier 2008: La compilation des sources et le rôle de la chronologie au service d’un projet.
§ 7 février 2008: Qui écrivait des chroniques, où et pourquoi?
§ 13 mars 2008: Composition, transmission et postérité des chroniques.
§ 3 avril 2008: Les chroniques dans les manuscrits.
§ 5 juin 2008: Entre citation et contamination: un genre ouvert.
Cycle thématique organisé par Muriel Debié (muriel.debie@irht.cnrs.fr) et Christine Gadrat (christine.gadrat@irht.cnrs.fr)

Site de l’ IRHT: [En ligne]

14 Oct 2007
Jean-Luc Deuffic

Le livre, le texte, le temps : la mise en recueils au XIIIe siècle

16-17 novembre 2007
Cette rencontre intervient dans la continuité de travaux à la fois théoriques, descriptifs et philologiques qu’une équipe de chercheurs de l’Université de Genève poursuit depuis plusieurs années sur l’organisation de la documentation écrite du moyen âge et sur l’une de ses particularités à la fois les plus remarquables et les moins étudiées en général pour la diffusion de nombreux types d’écrits : la mise en recueils. Elle devrait permettre à des spécialistes d’horizons d’attente divers, connus pour leur intérêt et pour la valeur de leur contribution à de telles questions, de confronter leurs opinions et leurs préoccupations au sujet d’un problème qui est loin de se restreindre à la seule littérature narrative, mais concerne la plupart des catégories qui contribuent à ce que l’on peut définir comme la « culture livresque » du Moyen Âge et au savoir de cette période.
Programme
Richard Trachsler (Universités de Paris IV-Sorbonne et de Zurich; Institut universitaire de France) : Observations sur les ‘recueils de fabliaux’
Keith Busby (University of Wisconsin) : Le Songe d’Enfer de Raoul de Houdenc dans son contexte manuscrit 
Francis Gingras (Université de Montréal) : Mise en recueil et typologie des genres aux XIIIe et XIVe siècles : romans atypiques et recueils polygénériques (Biausdous, Cristal et Clarie, Durmart le Gallois et Mériadeuc)
Milena Mikhaïlova (Université de Limoges) : Jointures à distance : le cas du manuscrit BNF f. fr. 2430
Christopher Lucken (Universités de Paris-VIII et de Genève) : Ouvrage didactique ou lettre d’amour ? Le Bestiaire d’Amours de Richard de Fournival à la lumière de son environnement textuel
Brigitte Roux (Université de Genève) : Le Livre du Trésor de Brunetto Latin et la représentation de l’auteur
Les projets \”Hypercodex\” et \”Christine de Pizan, the Making of the Queen’s Manuscript (London, British Library Harley Ms 4431)\” : démonstration et commentaires (Olivier Collet, Amy Heneveld, Darko Jovanovic; Tania van Hemelryck (Université catholique de Louvain-la-Neuve et GRMF)
Gilbert Fournier : Un, cent, cent mille ou les collections dans la tradition manuscrite des sermons allemands de Maître Eckhart
Alison Stones (Université de Pittsbugh, Département d’Histoire de l’Art) : Le rôle des prières dans les recueils : les Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci
Anne-Françoise Leurquin (IRHT) : Structuration et mise en recueil dans quelques légendiers français
Marie-Laure Savoye (IRHT) : Semis, transplantation et greffe : les techniques de la compilation dans le Rosarius 
Chantal Connochie-Bourgne (Université de Provence-Aix-Marseille I) : Diversité et homogénéité des recueils de textes didactiques (“ livres de clergie ” et “ roman ”) 
Joëlle Ducos (Université de Bordeau) : Compilation astronomique et mise en recueil : Li compilations de la science des estoiles de Léopold d’Autriche
Giulano di Bacco (Université de Cambridge) : Books and readers of medieval treatises about music 
Contact: olivier [point] collet (at) lettres.unige [point] ch
Université de Genève. Département MELA
5, rue de Candolle – 1211 Genève 4

Pages :«1234567891011»