5 Oct 2015
Jean-Luc Deuffic

Les Heures de Pierre Du Querisec et de Françoise d’Avaugour (New York, Pierpont Morgan Library, M.63)

Parmi les livres d’heures en rapport avec la Bretagne conservés à la Pierpont Morgan Library de New York, (une bonne dizaine) figure le ms. M.62, un manuscrit des années 1440, identifié comme provenant de la famille Du Querisec. Effectivement, aux f. 13, 21, 75 et 93 se trouvent peintes des armes, ajoutées probablement au début du XVIe siècle.

f_13_armes.jpg
f. 13.


f. 21

LES POSSESSEURS
L’héraldique vient ici, une nouvelle fois, contribuer à l’histoire du manuscrit. Les armoiries ci-dessus permettent ainsi d’identifier avec quelque certitude le couple possesseur de ce livre d’heures au XVIe s. Les armes pleines du f. 13 (même effacées : d’hermines, au chef cousu d’argent, chargé de deux coquilles de gueules) appartiennent aux seigneurs Du Querisec (ou Quirisec), famille noble du vannetais, plus précisément ici de la branche de Kergurioné, à Crac’h, près d’Auray. Le second blason (f. 21), mi parti, laisse entrevoir une macle d’or, celle de la maison d’Avaugour, de la branche de Saint-Laurent : d’argent au chef de gueules brisé d’une mâcle d’or. La seule alliance connue entre ces deux familles est celle de Pierre Du Querisec avec Françoise d’Avaugour.

Le 27 mai 1534, les registres de la Chancellerie de Bretagne enregistrent une \”maintenue pour Pierre Du Querisec, sr de Kergurionnec, sur armoiries\” (Blancs-Manteaux, Paris, BnF, Fr. 22318, p. 854), probablement une question de prééminences. Pierre mourut peu avant 1543, date à laquelle sa femme, alors veuve, était en procès avec son fils René (Ibid., p. 413). Françoise d’Avaugour était la fille de Guillaume d’Avaugour et de Françoise de Saint-Flaive, d’une famille originaire du Poitou.

On lira avec intérêt dans la thèse de Nicole Dufournaud les \”Reproches du sr de Kaer vers les temoins de la damme de Rieux\”, la douairière Suzanne de Bourbon (23 décembre 1544) quelques passages relatifs à Françoise d’Avaugour:  

…. Maistre Guillaume du Querisec ne doibt aussi demourer tesmoign en la cause pendante entre ladicte dame de Rieulx et s(i)re de Kaer pourtant qu’il est ennemy et hayneulx dudit s(i)re de Kaer a rayson de pluseurs querelles que ledit s(i)re de Kaer a eues avecq Francoyse d’Avaugour, mere de René de Quirisic, sr de Kerquoioinec, ledit de Kerguoirinec et les …. Lorens quelz sont nepveuz et cousins dudit Guillaume du Querisec. Pour rayson desquelles querelles ledit Guillaume du Querisec a conseu haine contre ledit s(i)re de Kaer.

Dans le domaine du château de Kergurioné, situé en bordure de la rivière de Crac’h, s’élèvent encore les ruines de l’ancien manoir construit au XVIe siècle et détruit par un incendie en 1820. Les vestiges laissent apparaître, près de l’entrée, une tourelle intérieure avec escalier à vis, et dans la salle du rez-de-chaussée on reconnaît les armes des Du Querisec sur le linteau de la cheminée.

DÉCORATION
Enlumineur actif à Angers dans les années 1430/1480, le Maître de Jeanne de Laval, nommé à partir d’un psautier peint pour la seconde épouse du roi René d’Anjou (Poitiers, BM, ms. 41), a oeuvré sur notre livre d’heure, que Roger S. Weick, présente comme une de ses plus anciennes productions. Au reste, cet enlumineur décora partiellement un autre livre d’heures, nantais celui-là, aujourd’hui conservé à la Public Library de New York (ms. 34)


Ms. M.63, f. 89. ©Pierpont Morgan Library, New York.


©Poitiers, BM, ms. 41. Manuscrit éponyme du Maître de Jeanne de Laval.

Biblio:
Pierpont Morgal LibraryNotice du catalogue en ligne CORSAIR
Eberhard König, Buchmalerei um 1450. Der Jouvenel-Maler, der Maler des Genfer Boccaccio und die Anfänge Jean Fouquets, Berlin, Mann,‎ 1982, fig. 42.
François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, Paris, 1993, 126.
Roger S. Wieck, Painted Prayers. The Book of Hours in Medieval and Renaissance Art, New York, 1998, n° 101.
François Avril (Edit.), Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle. Catalogue de l’exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France / Hazan,‎ 2003, p. 408-410.
Jonathan J. G. Alexander, et al., The Splendor of the Word: Medieval and Renaissance Illuminated Manuscripts at the New York Public Library, New York, 2005, p. 262 (notice Roger S. Wieck).
Marc-Édouard Gautier (Edit.), Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres, Ville d’Angers / Actes Sud,‎ 2009, p. 252 et 351.
Diane Booton, Manuscripts, Market and the Transition to Print in Late Medieval Brittany, Farnham, 2010, p. 78, 89 n. 65, 94 n. 128, 350.
Sur le Maître de Jeanne de Laval = Wikipédia Lexicon van Boekverluchters

M_63_f_67v_det.jpg

Sources documentaires : Nantes, ADLA B 924. PAROISSE DE CRACH. Aveux et dénombrements pour le domaine de \”Kerguirionnez\”, par Jean fils d’Olivier du Quirisec (1455), par Bertrand fils de Jean du Quirisec (1504) ; Fr. du Barnys et Gillette du Quirisec (1570).

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.