Voir les articles dans "Colloques, séminaires"
12 Mai 2009
Jean-Luc Deuffic

La \”Librairie\” de Charles V

Dans le cadre du colloque sur Evrart de Conty et la vie intellectuelle à la cour de Charles V, qui se tiendra du 14 au 16 mai prochains (Paris-Sorbonne / Paris IV), je signale notamment ( pour ce qui concerne plus particulièrement les manuscrits) la journée du samedi 16 mai 2009, qui se déroulera à l’ Institut National de l’Histoire de l’Art, et dont voici le programme :
9.30h Conférence
Céline Van Hoorebeeck (Bibliothèque royale de Bruxelles)
De la Librairie du Louvre à la Librairie de Bourgogne. Manuscrits des collections royales françaises conservés à la Bibliothèque royale de Belgique
10.15h Conférence
Marie-Hélène Tesnière (Bibliothèque nationale de France)
La librairie de Charles V
11.30h Communication
Géraldine Veysseyre (Paris IV), Marie-Laure Savoye (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes) et A.F. Leurquin (IRHT)
La librairie royale : une pépinière d’archétypes textuels. Le cas de la Légende dorée traduite par Jean de Vignay
15.00h Communication
Marie-Thérèse Gousset (Paris – BnF)
Un aspect de la production courante des enlumineurs parisiens sous le règne de Philippe VI de Valois et de Blanche de Navarre : l’exemple du Maître de la Dame à la licorne
16.30h Conférence
Jean-Patrice Boudet (Orléans)
La science des étoiles dans la librairie de Charles V

Sources : Programme complet du Colloque (format pdf) [lien]

18 Oct 2008
Jean-Luc Deuffic

L’ENLUMINURE AU XVe SIECLE : Réflexions autour de l’exposition TRES RICHES HEURES DE CHAMPAGNE

Alors que la présentation de l’exposition Très Riches heures de Champagne se termine à Reims, la Médiathèque et l’Université de Reims organisent deux journées d’étude, les 23 et 24 octobre 2008, consacrées à l’art de l’enluminure à la fin du Moyen Âge.
L’entrée y est libre et gratuite.

(c) Troyes, médiathèque 3901, f. 42v-43. Annonciation. Heures de Guyot Le Peley à l’usage de Troyes.

Journées d’étude
L’ENLUMINURE AU XVe SIECLE
Réflexions autour de l’exposition
TRES RICHES HEURES DE CHAMPAGNE

Jeudi 23 octobre 2008
14H00 : Accueil des participants : Thierry Delcourt, conservateur général, directeur du département des Manuscrits à la Bibliothèque nationale de France
PARTIE 1 : L’ENLUMINURE EN CHAMPAGNE A LA FIN DU MOYEN ÂGE
14h30 : Maxence Hermant (Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire et sciences de l’homme) : « État de la recherche sur l’enluminure en Champagne à la fin du Moyen Âge : nouvelles perspectives, nouvelles approches »
15h00 : Maxence Hermant (Bibliothèque nationale de France) : « Autour des Heures de Marguerite Cuissotte. La commande artistique de la famille Cuissotte aux XVe et XVIe siècles »
16h00 : Gregory T. Clark (Sewanee University, Etats-Unis d’Amérique) : « Le Maître du Walters 269 : la réalisation des livres d’heures au milieu du XVe siècle à Reims »
Discussion et pause
16h30 : Jacques Lauga (Université de Paris IV-La Sorbonne) : « Les manuscrits liturgiques dans le diocèse de Langres à la fin du Moyen Âge : les commanditaires et leurs artistes »
17h15 : Marie Jacob (Université de Paris-X-Nanterre) : « Jean Colombe et le mécénat artistique troyen : le cas des Faits des Romains aux armes de Le Peley (Paris, B.n.F., ms. fr. 22540) »
« RR » Discussion et pause
18h15 : visite guidée de l’exposition « Très riches heures de Champagne ».
VENDREDI 24 OCTOBRE 2008 PARTIE 2 :
LA CIRCULATION DES MODELES ARTISTIQUES
9H00 : Étienne Hamon (Université de Paris-IV La Sorbonne) : « La circulation des artistes et des modèles dans l’architecture flamboyante entre Reims et Paris »
Discussion et pause
PARTIE 3 : ÉTUDES DE CAS
10h00 : Etienne Rouziès (Université de Paris-I) : « Jean Lebègue et son guide pour enluminer Salluste »
10h45 : Marie-Hélène Tesnière (Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits) : « Laurent de Premierfait et l’illustration des Cas des nobles hommes et femmes de Boccace »
11h30 : Conclusion Matthieu Gerbault (Bibliothèque municipale de Reims)

Les 23 et 24 octobre 2008, Médiathèque Falala 2 rue des Fuseliers, Reims

Matthieu GERBAULT
Responsable de la Bibliothèque Carnegie
2 place Carnegie
51095 Reims Cedex
Fax: 03-26-77-81-50
Bibliothèque Carnégie [Lien]
Médiathèques de l’agglomération Troyenne [Lien]
Université de Reims Champagne Ardenne [Lien]

16 Oct 2008
Jean-Luc Deuffic

Séminaires et colloques

Université de Lille 3, Institut catholique de Lille, Universités de Valenciennes et du Littoral [Lien]
Journées de recherche sur le haut Moyen Âge (Ve-XIIe siècles)
Programme de l’année universitaire 2008/2009
Vendredi 14 novembre 2008 — Université Lille 3
Actualité de la recherche sur le haut Moyen Âge
Nathalie BARRÉ (Archives municipales de Tourcoing) et Jean-Pierre GERZAGUET (Lille 3) : Inventaire et édition des cartulaires conservés dans le Nord/Pas-de-Calais
Noëlle DEFLOU-LECA (Grenoble 2) : La refonte électronique des répertoires des établissements religieux de Dom Cottineau et Dom Besse
Laurent VERSLYPE et Inès LEROY (Louvain-la-Neuve) : Recherches autour du port de Quentovic
Xavier DERU (Lille 3) : Cités, diocèses et pagi dans l’Antiquité et le haut Moyen Âge
Vendredi 23 janvier 2009 — Université de Valenciennes
Soutenir et légitimer le pouvoir
Sylvie JOYE (Reims) : Hincmar, miroir des princes carolingiens ?
Geneviève BÜHRER-THIERRY (Paris Est, Marne-la-Vallée) : Les évêques d’Empire entre soutien du pouvoir royal et construction d’une puissance autonome (Xe-XIe siècle)
Arnaud KNAEPEN (Bruxelles, ULB) : Le pouvoir et les références au passé (IXe-XIe siècle)
Vendredi 20 mars 2009 – Institut catholique de Lille
Hagiographie et prédication pendant le haut Moyen Âge
Isabelle WESTEEL (Bibliothèque municipale de Lille) : Hagiographie et pastorale à l’époque mérovingienne : le « sermon » de saint Éloi de Noyon
Jean HEUCLIN (ICL) : Le thème du mariage dans les Vies de sainte Aldegonde de Maubeuge (VIIe-XIe siècles)
Marie ISAIA (Lyon 3) : La collection canonique d’Hervé de Reims († 922) : une collection hagiographique au service de la pastorale
Klaus KRÖNERT (Lille 3) : Hagiographie et prédication à Trèves (Xe-XIe siècle)
Vendredi 15 mai 2009 — Université du Littoral Côte d’Opale (Boulogne-sur-Mer) Saxons et Vikings en Manche et mer du Nord
Éric RIETH (CNRS): Navires et navigation dans le haut Moyen en Manche et mer du Nord
Jean SOULAT (Lille 3 – Paris 1) : Le sud-est de la Bretagne anglo-saxonne et ses contacts avec le nord de la Gaule mérovingienne : l’apport de l’archéologie
Guénolé RIDOUX (Lille 3) : Les missionnaires anglo-saxons sur la route : représentations et théologie du voyage maritime

INSTITUT DE RECHERCHE ET D’HISTOIRE DES TEXTES [Lien]
Histoire des Bibliothèques
Anciennes Bibliothèques en ligne
24 octobre 2008

La section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique de l’IRHT organise un séminaire-atelier consacré aux recherches en cours sur les bibliothèques du haut Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle, lieu de rencontre des partenaires du projet BIBLIFRAM (Les bibliothèques, matrices et représentations des identités de la France médiévale) financé par l’ANR. Le séminaire HBA est ouvert à tous. Il a lieu tous les deux mois, le vendredi matin de 10h à 12h30, à l’IRHT, 40 avenue d’Iéna, Paris 16e (métro : Iéna, Boissière ; bus : 32, 63, 82), salle Jeanne Vielliard.
Bibliothèques anciennes en ligne : expériences et projets
Les développements récents de l’édition électronique de sources anciennes permettent d’envisager aujourd’hui des recherches sur de larges corpus documentaires, encore inimaginables il y a quelques années. Plusieurs chercheurs réfléchissent actuellement à la façon dont on pourrait baliser les inventaires de bibliothèques anciennes et concevoir une base de données permettant des interrogations complexes sur ces documents, les livres conservés, les possesseurs anciens. Il serait souhaitable de parvenir à un modèle unique, ou du moins à des modèles compatibles, quels que soient la datation, la nature des sources et le type d’objets décrits. Tous les chercheurs engagés dans l’édition d’inventaires ou la recherche sur les bibliothèques anciennes sont invités à participer à cette réflexion commune, dont le séminaire HBA du vendredi 24 octobre est la première étape.
Claire Sonnefraud (Enssib, Lyon), Une base de données sur les inventaires de trésors d’époque carolingienne.
Dans le cadre de sa thèse d’Ecole des chartes sur les inventaires de trésors du haut Moyen-Âge, C. Sonnefraud a mis au point une base de données. Le but premier de cette base était de préparer la réalisation d’un index lexical, mais elle a été enrichie afin de pouvoir étudier plus largement le contenu des inventaires. Cette base a posé de nombreux problèmes méthodologiques : comment rendre compte de tous les aspects des inventaires (langue, rapport du mot à la réalité matérielle) tout en rendant possible leur mise en série ? Pour cela, il a fallu réfléchir sur la structure d’un inventaire, ou plus largement d’une liste d’éléments, ces éléments pouvant être des « objets », des vêtements, des reliques, mais aussi des livres. La notion de « liste d’autorités », utilisée en bibliothéconomie, a été très utile dans ce cadre, afin de rattacher à une référence unique différentes appellations d’une même matière, pour les objets, ou d’une même œuvre, pour les livres.
Isabelle Westeel (Bibliothèque municipale de Lille / Centre Gabriel Naudé) et Raphaële Mouren (Enssib, Lyon / Centre Guillaume Budé), « e Collections et collectionneurs (eCC) », reconstituer des ensembles dispersés.
Le programme \”e Collections et collectionneurs\” (eCC) est un axe de recherche du Centre Gabriel Naudé de l’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (enssib). Il envisage les possibilités du numérique pour étudier les bibliothèques et les collections anciennes et ainsi reconstituer l’influence des courants littéraires et scientifiques à travers l’histoire des collections privées. L’objectif est de créer une \”structure\” permettant l’édition, la mise en ligne et la reconstitution virtuelle des collections à partir des inventaires anciens. Les possibilités du langage XML pour la description des inventaires et des notices d’exemplaires (localisés ou non) associées sont analysées et testées. Un exemple précis d’encodage sera présenté : celui de l’inventaire de la bibliothèque de Nicolas Fabri de Peiresc.
Lucien Reynhout (Bibliothèque Royale de Belgique, Bruxelles), Sanderus electronicus : édition électronique et recherches transversales dans les inventaires anciens, vers un modèle unique ?
En décembre 2006, l’auteur présentait à l’IRHT le projet \”Sanderus electronicus\” porté par la Bibliothèque royale de Belgique et dont l’objectif est de produire une édition électronique de la Bibliotheca Belgica Manuscripta (1641-1644) d’Antonius Sanderus. Un modèle de balisage XML des informations livrées par cette source était esquissé, sans faire l’impasse sur l’extrême difficulté de structurer, suivant des schémas informatiques nécessairement contraignants, des sources proches du langage naturel et à la structure très variable. Le présent exposé présentera l’état d’avancement du projet depuis 2006, les perspectives nouvelles de collaboration internationale et les résultats d’une réflexion plus poussée sur un modèle de structuration des données applicable à d’autres corpus d’inventaires anciens.