30 Août 2021
Jean-Luc Deuffic

« Le Livre de chasse » du J. Paul Getty Museum (Los Angeles) : exemplaire d’un membre de la famille bretonne de RIEUX

Le prestigieux J. Paul Getty Museum, à Los Angeles, conserve un magnifique exemplaire (Ms. 27) des années 1430-1440 du Livre de chasse, livre de vénerie médiévale composé entre 1387 et 1391 par Gaston Phébus (Fébus), comte de Foix.

“Le Livre de chasse” de Gaston Phébus

“Le Livre de chasse” sur ARLIMA

Dans ce manuscrit, présenté comme ayant été exécuté en Bretagne, les armoiries de Rieux, d’azur, à cinq besants d’or, sont peintes en de multiples endroits. Les Rieux portent généralement ces armes avec 10 besants, mais plusieurs tours du château de Ranrouët nous les figurent avec ces cinq besants enchâssés dans la pierre. Ranrouët fut un temps la demeure des Rieux. https://www.chateauderanrouet.fr/


© J. Paul Getty Museum, ms 27

Pour la décoration, on peut comparer certaines scènes de chasse avec celles que l’on retrouve par endroits dans les Heures de Jean de Montauban (Rennes, Bibliothèque Métropole, 1834) dont la fille Béatrice épousa Jean III de Rieux.


© J. Paul Getty Museum, ms 27

Rennes, Bibliothèque Métropole, 1834

Le manuscrit de Los Angeles porte également cette note de provenance « Ex-Libris Antonii de Lamare domini de Chesnevarin cui dono dedit D. Henricus d’Orléans marchio de Rothelin Anno S. R. M.D.C.XXXX. ». Ainsi, Henri d’Orléans de Rothelin, aurait fait don de l’ouvrage à Antoine de Lamare en 1640.

Le premier, Henri d’Orléans de Rothelin, marquis de Rothelin, baron de Varenguebec, Neaufle et Hugueville, conseiller d’épée nommé par brevet de 1615, gentilhomme ordinaire de la chambre de Louis XIII par brevet de 1620, maréchal de camp et des armées du roi le 9 janvier 1637, chevalier du Saint-Esprit nommé par brevet du 1er octobre 1641, gouverneur de la ville de Reims, décédé le 4 mai 1651 (Moreri), épousa le 12 février 1620 Catherine-Henriette de Loménie (†28 février 1667).

Le second, Antoine de Lamare, seigneur de Chenevarin (1590-1670?), est un bibliophile bien connu. Nous retrouvons son ex-libris sur plusieurs manuscrits dont le Fr. 18931 de la BnF.

Un possesseur du Paris, BnF, Fr. 939, décrit ces armes : « d’azur à la croix d’or cantonnée au 1, d’une licorne contournée d’argent, au 2 à l’aigle esployé d’or becqué et membré de gueules, au 3 et 4 à deux lyons affrontez ou contre rampants d’or armez et lampassez de gueules, les queues passées en sautoir, qui est de Lamare ;- Parti et escartelé au 1 et dernier d’azur à trois lyons naissants d’or, les queues passées en sautoir à la bordure engreslée de gueules, qui est Le Clerc, sieur de Croisset, au 2 et 3 de sinople à la fleur de lys d’or, qui est de Clercy, et sur le tout, de gueules à la fleur de lys d’or, qui est d’Herbouville. Supports : deux licornes d’argent. Cimier : une licorne naissante de mesme ».

Antoine de Lamare est l’auteur des « Eloges de la ville de Rouen : en vers latins et français », publiés par Pierre de Lamare de Durescu, son fils, et Pierre Grognet d’après des imprimés du XVIe et du XVIIe siècle, avec une introduction par Édouard Frère, Rouen, 1872 :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5406112c

Liens
J. Paul Getty Museum, ms. 27
Bibale

Quelques pages consacrées à Antoine de Lamare dans:
Le parcours d’un manuscrit conservé à la Bibliothèque Nationale de France

Leave a comment